Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

J'ai terminé ce matin:Tintoret(nouvelle catégorie et sous-partie de "Ceux que j'aime") - L'enfant terrible de Venise

Tintoret - L'enfant terrible de VeniseCette sous-partie de ceux que j'aime:

http://www.lauravanel-coytte.com/tintoret/

artaIl fut le plus audacieux des peintres de la Renaissance, un génie au pinceau furieux. Il joua des coudes, se hissa au rang de maître et mit son intelligence au service d’une ambition démesurée. Là où il y avait l’équilibre, il apporta la fougue ; là où tout n’était que mesure, il fit éclater la tempête et le drame. Son œuvre, qui opposait lumière et obscurité, révolutionna la peinture vénitienne, et fut le trait d’union entre le monde idéal de la Renaissance et l’extravagance de la peinture baroque. A l’occasion de la splendide exposition du musée du Luxembourg « Tintoret, naissance d’un génie », Le Figaro Hors-Série se penche sur l’art flamboyant et le caractère impétueux de « l’enfant terrible de Venise ». Portfolio de l’exposition, analyse de son esthétique et de son goût pour le burlesque, récit d’une vie ardente, de sa jeunesse bercée par le désir de réussir, de ses rivalités avec Titien et Véronèse, de l’aventure titanesque de la Scuola Grande di San Rocco : ce numéro, somptueusement illustré, rend hommage à l’art tourbillonnant de Jacopo Tintoretto, un fils de teinturier devenu seigneur de l’art.

https://boutique.lefigaro.fr/produit/128102-tintoret-l-enfant-terrible-de-venise

Lien permanent

Les commentaires sont fermés.