Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Catégories : La littérature

La littérature australienne

La littérature australienne prit naissance peu après la colonisation du pays par les Européens. Parmi les thèmes fréquents, on retrouve l'identité indigène; l'aliénation, ou l'exil; la "beauté et la terreur" de la vie dans l' Outback et le Bush Australien ; et l'expérience des migrants.

Sommaire:
1. Écrivains australiens
2. Prix littéraires
3. Notes
4. Sources
5. Compléments

Dorothea_Mackellar.jpg

Culture de l'Australie

ArchitectureCinéma
Bandes dessinées
Cuisine
Danse
Littérature
Musique
Télévision
Théâtre
Arts

1. Écrivains australiens

1. 1. Introduction

 

Dorothea Mackellar(1885-1968), poétesse et écrivain. Rejetant les notions eurocentrique de son époque, elle a déclaré en poesie: I love a Sunburnt Country (J'aime un pays brûlé par le soleil).

Patrick White, Thomas Keneally, Colleen McCullough, Shirley Hazzard, Nevil Shute , Morris West, Bryce Courtenay, DBC Pierre, Peter Carey et Jill Ker Conway sont des écrivains australiens mondialement connus [1] . Le feministe Germaine Greer (The Female Eunuch) et le critique d'art Robert Hughes sont des auteurs intellectuels influents. Parmi les grands humoristes contemporains de l'anglais sont Barry Humphries et Clive James

Beaucoup d'auteurs ont trouvé l'inspiration en littérature britannique et européenne. Il y a également quelques parallèles entre le développement de la littérature australienne et de la littérature nord-américaine, mais la fabulation orale des Australiens indigènes ; et des bagnards et des colons a contribué au développement des modèles d'écriture australiens distinctifs. Le vaste paysage de l'Australie est rapidement devenu un caractère en littérature australienne tôt. Les sentiments forts de l'égalitarisme étaient également nés. Les Bush poets Henry Lawson et Banjo Patterson forgeaient un modèle de poesie populaire et uniquement australien; et il y a un catalogue de littérature classique australien avec des romanciers comme Marcus Clarke, Norman Lindsay et Miles Franklin. Depuis la fin de la deuxième guerre mondiale, plus de 6.5 millions de personnes d'environ 200 pays se sont établis en Australie. Il y a maintenant un corps significatif de la littérature multiculturelle en Australie, écrit par ou au sujet des migrants et des réfugiés [2] .

The Literature of Australia, une anthologie de littérature australienne recherché par Université Macquarie et édité par Nicholas Jose, et soutenu par l'Australia Council for the Arts et l' Australian Research Council a été publié en 2009 [3] .

1. 2. Thèmes aborigènes

 

David Unaipon (1872-1967), écrivain, inventeur.

Les journaux des explorateurs européens contiennent beaucoup de comptes fascinants du premier contact entre les Aborigènes et les intrus. Les premiers contes hollandais étaient d'avis que les Aborigènes étaient les barbares sauvages. Le premier explorateur anglais William Dampier a eu un point de vue semblable. Mais par les années 1770 et l'ère de Jean-Jacques Rousseau, l'explorateur James Cook et le soldat de la First Fleet, Watkin Tench, a trouvé beaucoup à admirer chez les peuples indigènes. Cook a noté ses impressions sur les Aborigènes de Nouvelle-Hollande dans son journal : « en réalité ils sont bien plus heureux que nous les Européens… Ils vivent dans la tranquillité qui n'est pas troublée par l'inégalité de la condition. La terre et la mer leur fournissent toutes les choses nécessaires pour vivre… Ils vivent dans un climat agréable et ont un air très sain… ils n'ont aucune abondance » [4] .

Pour le premier compte historique de la mythologie des Aborigènes d'Australie par un Aborigène, on peut citer David Unaipon (1872 - 1967): Legendary Tales of the Aborigines. Oodgeroo Noonuccal (1920-1995) était un célèbre poétesse et écrivain indigène et l'auteur du premier livre du vers poétique par un indigène: We Are Going (1964) [5] . Pour connaitre la vie indigène moderne, on peut lire My Place par Sally Morgan.

Des lettres par les chefs indigènes comme Bennelong et Sir Douglas Nicholls sont également préservées comme trésors de l'écriture australienne; de même que la pétition d'écorce de Yirrkala de 1963 : un document écrit sur l'écorce de l'arbre qui est devenue le premier document indigène traditionnel reconnu par le Parlement australien [6] . En 2009, l'avocat et théoricien politiques Noel Pearson a édité son premier livre: Up From the Mission.

Beaucoup de livres et de poésies ont été écrits sur des thèmes indigènes par des non-indigènes - dont les poèsies de Judith Wright; The Chant of Jimmie Blacksmith par Thomas Kennealy était un roman séminal au sujet d'un épisode violent des relations raciale en Australie ; et l'auteur David Malouf a écrit un récit sur le dernier Aborigène parlant une langue indigène: The Only Speaker of his Tongue [7] .

Watkin Tench (Narrative of the Expedition to Botany Bay et Complete Account of the Settlement at Port Jackson); Roderick J. Flanagan (The Aborigines of Australia, 1888); l'écriture d'anthropologue Donald Thompson au sujet des Yolngu du terre d'Arnhem (c.1935-1943); Alan Moorehead (The fatal Impact, 1966); Geoffrey Blainey (Triumph of the Nomads, 1975); Henry Reynolds (The Other Side of the Frontier, 1981); et Marcia Langton (First Australians, 2008) sont les auteurs d'importants ouvrages historiques sur les Aborigènes d'Australie. Actuellement, les interprétations différentes des relations noir-blanches sont le sujet des discussions littéraires entre des intellectuels comme Robert Manne et Keith Windshuttle [8] , [9] .

1. 3. Poètes

 

Henry Lawson, écrit au sujet des dures réalités de la vie dans le Bush Australien.
 

Banjo Paterson écrit au sujet de le romance de la vie dans le Bush Australien.

Adam Lindsay Gordon (1833-1870) était un poèt, un cavalier et un politicien australien, qui était très populaire dans l'Empire Britannique. Un auteur des ballades de la vitalité; et des poésies imitatives du modèle romantique et du modèle victorien [10] . Il est commémoré au Coin des poètes, à l'Abbaye de Westminster [11] .

Dans le catalogue de littérature classique australien, on peut citer les bush poètes: Henry Lawson, Banjo Paterson, ou Barcroft Boake. Les principaux, Lawson et Paterson, se sont engagés dans un duel littéraire célèbre qui a vu Lawson écrire les dures réalités de l’Outback et Paterson célèbrer la romance du Bush (dont The Man From Snowy River est un des plus célèbre). Paterson a également écrit les mots du chanson Waltzing Matilda. Au 20ème siècle, les ballades de Lawson et Paterson ont été émulés dans la musique des chanteurs folkloriques comme Slim Dusty et John Williamson [12] .

Barcroft Boake écrire un romance sinistre: histoires de sécheresse et inondation, fièvre et famine, meurtre et suicide, courage et résistance (dont Where the Dead Men Lie [13] . Ils ont écrit dans le magazine The Bulletin. The Bulletin eut une grande influence dans la culture et la politique australienne de 1890 à la Première Guerre mondiale, période où il fut apparenté à l'École australienne de littérature et. Dame Mary Gilmore était une autre contribuante [14] .

Les Bush poets Lawson et Patterson forgeaient un modèle populaire et uniquement australien, alors que d'autres contemporains, comme Christopher Brennan, suivaient les formes européennes, et le modèle Symbolist francaise [15] .

C.J. Dennis (1876-1938) était un poète qui a écrit en langue vernaculaire australienne, notamment dans "The Songs of a Sentimental Bloke" (1909-1915). Après la mort de Dennis, Joseph Lyons, le Premier ministre d'Australie de l'époque, le décrivit comme le Robert Burns australien. Dorothea Mackellar (1885-1968) a écrit la poésie évocatrice "My Country" (1908) en tant qu'Australienne nostalgique à Londres. Rejetant les notions d'anglophilie de son époque, elle a déclaré :

 

J'aime un pays brûlé par le soleil,
Terre des vastes plaines,
Des chaines de montagne déchiquetées,
De la sécheresse et des inondations.
J'aime ses horizons lointains,
J'aime le bijou qu'est sa mer,
Sa beauté et sa terreur
La grande terre brune pour moi !. [N 1]

Kenneth Slessor fut journaliste de presse, et correspondant de guerre pendant la Seconde Guerre mondiale. Dans le même temps, il asquit la célèbrité comme l'un des principaux poètes australiens qui intégra dans la poésie australienne les influences modernistes [16] .

Comme poètes contemporains on peut citer Leslie Murray, Bruce Dawe et Judith Wright.

Trois Australiens ont reçu la Queen's Gold Medal for Poetry : Michael Thwaites en 1940, Judith Wright en 1991, et Les Murray en 1998. [2]

1. 4. Romanciers

 

Un caractère du catalogue classique de la littérature enfantine: The Adventures of Blinky Bill.

Comme romanciers : Marcus Clarke a écrit au sujet de la discussion morale au sujet du traitement des bagnards (For the Term of His Natural Life); Rolf Bolderwood (Robbery Under Arms) et Peter Carey (True History of the Kelly Gang) a décrit l'expérience des Bushrangers; Miles Franklin (Ma brillante carrière) et Jeannie Gunn (We of the Never Never) a écrit la vie dans le Bush vue par une femme; Albert Facey a raconté l'expérience de Gallipoli (A Fortunate Life); et Ruth Park a écrit des divisions sectaires parmi les Australiens britanniques et irlandais vivant à taudis de ville des années 40 (The Harp in the South). La vie des australiennes lors de la deuxième Guerre mondiale a été dépeintes par Nevil Shute dans A Town Like Alice; et par l'autobiographie de Sir Edward Dunlop; et les livres d'Alan Moorehead.

Comme auteurs de littérature enfantine, Norman Lindsay (The Magic Pudding), May Gibbs (Snugglepot and Cuddlepie), Ruth Park (The Muddleheaded Wombat); Dorothy Wall (Blinky Bill); et Mem Fox (Possum Magic) ont introduit le caractère unique du Bush australien au catalogue des livres pour enfants.

Comme adaptations de films importants d'histoires australiennes on peut citer: The Great Escape, écrite par Paul Brickhill; Mary Poppins par Pamela Lyndon Travers; et La Liste de Schindler (film)|La Liste de Schindler par Thomas Keneally.

Comme romanciers contemporaine: Thomas Keneally (La Liste de Schindler), Colleen McCullough (Les oiseaux se cachent pour mourir), Shirley Hazzard,Morris West (Les Souliers de saint Pierre), Bryce Courtenay (The Power of One), et Jill Ker Conway sont des écrivains australiens mondialement connus.

DBC Pierre et Peter Carey ont tous les deux gagné le Booker Prize et Patrick White le Prix Nobel de littérature [1] . Tim Winton est un autre romancier acclamé. Paul Wenz, romancier australien de langue française, est quant à lui considéré en Australie comme un auteur de classiques.

Parmi les grands humoristes contemporains de l'anglais sont Barry Humphries et Clive James.

1. 5. Dramaturges

Comme dramaturges, David Williamson, Ray Lawler, Alan Seymour, Nick Enright, et Justin Fleming. Les oeuvres de Williamson se concentrent sur les thèmes de la politique, la loyauté et la famille dans l'Australie contemporaine urbaine, en particulier dans deux de ses grandes villes, Melbourne et Sydney. Lawler a écrit le pièce de théâtre internationalement acclamée Summer of the Seventeenth Doll. Fleming habite Paris et Sydney et écrit sur des thèmes internationaux. Dans The One Day of the Year, Alan Seymour a étudié la nature paradoxale de la commémoration de la défaite de la Gallipoli en Australie.

1. 6. Comptes historique

Watkin Tench (Narrative of the Expedition to Botany Bay et Complete Account of the Settlement at Port Jackson); Charles Bean (The Story of ANZAC: From the Outbreak of War to the End of the First Phase of the Gallipoli Campaign May 4, 1915, 1921); Geoffrey Blainey (The Tyranny of Distance, 1966); Robert Hughes (The Fatal Shore, 1987); Manning Clark (A History of Australia, 1962-87); et Marcia Langton (First Australians, 2008) sont les auteurs d'importants ouvrages historiques sur l'Australie.

2. Prix littéraires

 

C.J. Dennis, le "Robert Burns" australien.

Article connexe : Liste des prix littéraires australiens.

Parmi les prix littéraires australiens on trouve:

Les auteurs australiens sont aussi éligibles pour des prix tels que :

3. Notes

 

  1. I love a sunburnt country,
    A land of sweeping plains,
    Of ragged mountain ranges,
    Of drought and flooding rains.

    I love her far horizons,
    I love her jewel-sea,
    Her beauty and her terror
    The wide brown land for me!

 

4. Sources

4. 1. Références

 

  1. http://www.smh.com.au/news/entertainment/books/stamp-of-approval-to-literary-legends/2010/01/20/1263663102545.html
  2. http://www.dfat.gov.au/facts/literature.html
  3. http://books.wwnorton.com/books/detail.aspx?ID=12252
  4. Le Journal de James Cook, 23 août, 1770
  5. http://www.cultureandrecreation.gov.au/articles/poetry/index.htm
  6. http://www.foundingdocs.gov.au/item.asp?dID=104
  7. http://books.wwnorton.com/books/detail-contents.aspx?ID=12252
  8. Erreur de citation : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées 17vo.
  9. Erreur de citation : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées 18vo.
  10. http://adbonline.anu.edu.au/biogs/A040302b.htm
  11. http://www.westminster-abbey.org/our-history/countries/australia-and-new-zealand
  12. http://www.slimdusty.com.au/bio.html
  13. http://adbonline.anu.edu.au/biogs/A030178b.htm?hilite=barcroft%3Bboake
  14. http://adbonline.anu.edu.au/biogs/A090015b.htm
  15. http://adbonline.anu.edu.au/biogs/A070405b.htm?hilite=judith%3Bwright
  16. http://www.adb.online.anu.edu.au/biogs/A160310b.htm

 

4. 2. Bibliographie

  • Jean-François Vernay, Panorama du roman australien, Hermann, 2009

5. Compléments

5. 1. Articles connexes

5. 2. Liens externes

http://wapedia.mobi/fr/Litt%C3%A9rature_australienne

Lien permanent

Les commentaires sont fermés.