Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Des poèmes

  • LA CUISINE SENT BON L’OSEILLE (Maurice Carême pour les jeudis en poésie)

    Ohé Mâtelôts !!!

    Me voici très en retard

    Pour vous annoncer le défi de cette quinzaine.

    J’étais à deux doigts de vous dire que je reportais

    à la quinzaine suivante, quand j’ai découvert un article

    ce matin chez une blogueuse non habituée

    chez les Croqueurs de Môts

    mais que beaucoup connaissent.

    Quand j’ai lu son article, je suis allée la voir

    pour lui proposer …. non lui imposer

    d’être le capitaine de cette quinzaine

    ce qu’elle a accepté sans condition.

    Alors voici, je vous présente son défi …

    Au cours d’une de ses balades sur internet, Florence (Le blog Testé pour vous)

    a découvert une photographe croate Lana Mesic…

    Elle a regardé avec délice ses oeuvres,

    notamment une tour réalisée avec 15 000 pièces de 2 pence : la Penny Tower

    Et là, elle tombe sur une histoire pas banale…qu’elle s’empresse de raconter !

    Lorsque Lana Mesic a terminé la Penny Tower,

    elle se demande quoi faire des 15 000 pièces de 2 pence.

    Elle pourrait les ramener chez elle…mais avec son ami Jamahl McMurran,

    ils ont une autre idée : laisser les pièces en tas, sur le bord d’un canal à Londres,

    et enregistrer ce qui se produira ! Aussitôt pensé, aussitôt fait !

    Pour ce défi Florence nous demande qu’elle aurait été notre réaction ?

    Le Môt de Dômi

    Etant donné que notre amie Florence est un mâtelôt occasionnel

    c’est moi qui vous donne les directives pour ce défi.

    Lundi 29 mai : présentation du défi sur vos blogs

    Jeudi 25 mai : 1er jeudi poésie … thème que je propose « Oseille »

    Jeudi 1er juin : Second jeudi poésie  … thème que je propose « Au diable l’avarice »

    Pour les « manque d’inspiration » ce sera thème au choix.

    Je suis très heureuse d’accueillir Florence chez les Croqueurs de Môts

    Et pour ceux qui ne la connaissent pas , vous ne serez pas déçus

    parole de bonne copine 
<p class=Lire la suite

    Lien permanent
  • Charles BAUDELAIRE (1821-1867) Ciel brouillé

    On dirait ton regard d'une vapeur couvert ;
    Ton oeil mystérieux (est-il bleu, gris ou vert ?)
    Alternativement tendre, rêveur, cruel,
    Réfléchit l'indolence et la pâleur du ciel.

    Tu rappelles ces jours blancs, tièdes et voilés,
    Qui font se fondre en pleurs les coeurs ensorcelés,
    Quand, agités d'un mal inconnu qui les tord,
    Les nerfs trop éveillés raillent l'esprit qui dort.

    Lire la suite

    Lien permanent
  • Les Oracles Alfred de VIGNY Recueil : "Les Destinées"

    DESTINÉE D’UN ROI

    I

    Ainsi je t’appelais au port et sur la terre,
    Fille de l’Océan, je te montrais mes bois.
    J’y roulais la maison errante et solitaire.
    — Des dogues révoltés j’entendais les abois.
    — Je voyais, au sommet des longues galeries
    — L’anonyme drapeau des vieilles Tuileries
    Déchiré sur le front du dernier des vieux rois.

    Lire la suite

    Lien permanent