Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Musique

  • Catégories : CE QUE J'AIME/QUI M'INTERESSE, Des poèmes, Musique

    Michel Fugain - Une belle histoire (C'est un beau roman ...

    Paroles
    C'est un beau roman, c'est une belle histoire
    C'est une romance d'aujourd'hui
    Il rentrait chez lui, là-haut vers le brouillard
    Elle descendait dans le Midi, le Midi
    Ils se sont trouvés au bord du chemin
    Sur l'autoroute des vacances
    C'était sans doute un jour de chance
    Ils avaient le ciel à portée de main
    Un cadeau de la providence
    Alors pourquoi penser au lendemain
    Ils se sont cachés dans un grand champ de blé
    Se laissant porter par les courants
    Se sont racontés leurs vies qui commençaient
    Ils n'étaient encore que des enfants, des enfants
    Qui s'étaient trouvés au bord du chemin
    Sur l'autoroute des vacances
    C'était sans doute un jour de chance
    Qui cueillirent le ciel au creux de leurs mains
    Comme on cueille la providence
    Refusant de penser au lendemain
    C'est un beau roman, c'est une belle histoire
    C'est une romance d'aujourd'hui
    Il rentrait chez lui, là-haut vers le brouillard
    Elle descendait dans le midi, le midi
    Ils se sont quittés au bord du matin
    Sur l'autoroute des vacances
    C'était fini le jour de chance
    Ils reprirent alors chacun leur chemin
    Saluèrent la providence en se faisant un signe de la main
    Il rentra chez lui, là-haut vers le brouillard
    Elle est descendue là-bas dans le Midi
    C'est un beau roman, c'est une belle histoire
    C'est une romance d'aujourd'hui
    Source : LyricFind
    Paroliers : Michel Fugain / Pierre Delanoe
    Paroles de Une belle histoire © Sony/ATV Music Publishing LLC, Universal Music Publishing Group

    Lire la suite

  • Catégories : Musique

    My Favorite Things - Julie Andrews

    Paroles
    Raindrops on roses
    And whiskers on kittens
    Bright copper kettles and warm woolen mittens
    Brown paper packages tied up with strings
    These are a few of my favorite things
    Cream-colored ponies and crisp apple strudels
    Doorbells and sleigh bells
    And schnitzel with noodles
    Wild geese that fly with the moon on their wings
    These are a few of my favorite things
    Girls in white dresses with blue satin sashes
    Snowflakes that stay on my nose and eyelashes
    Silver-white winters that melt into springs
    These are a few of my favorite things
    When the dog bites
    When the bee stings
    When I'm feeling sad
    I simply remember my favorite things
    And then I don't feel so bad
    Raindrops on roses and whiskers on kittens
    Bright copper kettles and warm woolen mittens
    Brown paper packages tied up with strings
    These are a few of my favorite things
    Cream-colored ponies and crisp apple strudels
    Doorbells and sleigh bells and schnitzel with noodles
    Wild geese that fly with the moon on their wings
    These are a few of my favorite things
    Girls in white dresses with blue satin sashes
    Snowflakes that stay on my nose and eyelashes
    Silver white winters that melt into springs
    These are a few of my favorite things
    When the dog bites
    When the bee stings
    When I'm feeling sad
    I simply remember my favorite things
    And then I don't feel so bad
    Source : LyricFind
    Paroliers : Oscar Hammerstein / Richard Rodgers
    Paroles de My Favorite Things © Concord Music Publishing LLC

    Lire la suite

  • Catégories : Musique

    Georgette Plana - Nuits De Chine

    Quand le soleil descend à l'horizon
    A Saigon
    Les élégantes s'apprêtent et s'en vont
    De leurs maisons
    A petits pas, à petits cris
    Au milieu des jardins fleuris
    Où volent les oiseaux jolis
    Du paradis
    Tendrement enlacés
    Se grisant de baisers
    Les amants deux par deux
    Cherchent les coins ombreux

    Nuits de Chine, nuits câlines, nuits d'amour
    Nuits d'ivresse, de tendresse
    Où l'on croit rêver jusqu'au lever du jour !

    Nuits de Chine, nuits câlines, nuits d'amour !

    Sur la rivière entendez-vous ces chants
    Doux et charmants ?
    Bateaux de fleurs, où les couples en dansant
    Font des serments !
    Pays de rêve, où l'étranger
    Cherchant l'oubli de son passé
    Dans un sourire a retrouvé
    La joie d'aimer
    Eperdu, le danseur
    Croit au songe menteur
    Pour un soir de bonheur
    On y laisse son cœur

    Nuits de Chine, nuits câlines, nuits d'amour
    Nuits d'ivresse, de tendresse
    Où l'on croit rêver jusqu'au lever du jour !

     


    Nuits de Chine, nuits câlines, nuits d'amour !

    Mousmée jolie dont mon cœur est épris
    Je veux l'oubli
    Puisque de toi mon amour infini
    Reste incompris
    L'opium endort les malheureux
    Et les emporte jusqu'aux cieux
    Dans un nuage merveilleux
    De fumée bleue
    Dans le soir qui s'enfuit
    Loin des chants, loin du bruit
    Sur la natte, endormi
    Le beau rêve a repris

    Nuits de Chine, nuits câlines, nuits d'amour
    Nuits d'ivresse, de tendresse
    Où l'on croit rêver jusqu'au lever du jour !
    Nuits de Chine, nuits câlines, nuits d'amour !

    https://www.paroles.net/jack-lantier/paroles-nuit-de-chine

    Lire la suite

  • Catégories : Musique

    "Tout me parait dérisoire"(ces paroles qui me trottaient dans la tête depuis la mort de mon mari, viennent de "Laura" que mon mari passait sans cesse au début de notre histoire)

    Laura
    Y a tant d'hommes que je ne suis pas
    Y a tant de phrases qu'on dit, que je ne te dirais pas
    Oh oh, Laura
    J'aurais tant à apprendre de toi
    Tous ces mots tendres qu'on sait, moi je ne les sais pas
    J'ai poussé comme on respire
    Sans abri, ni foi, ni loi
    Ce qui m'a fait vivre était en moi
    Des caresses et des sourires
    J'ai souvent passé mon tour
    Je n'ai jamais appris à donner tant d'amour
    Oh, Laura
    Le temps passe et me remplit de toi
    J'n'avais besoin de personne et tant de place pour toi
    Oh oh, Laura
    Petit rien du tout mais tant pour moi
    Tous ces conseils qu'on donne, tu ne les entendras pas
    J'ai éepensé tant de forces
    Pour des empires en papier
    Des rêves déjà presque oubliés
    Mais que le diable les emporte
    Tout me semble dérisoire
    Évaporé dans le bleu de ton regard
    Oh, oh, Laura
    Oh, Laura
    Oh, Laura
    Je n'attendais rien de toi, qu'une raison d'être là
    Juste une trace avant de partir
    Mais de tes rires et de tes bras
    Tu m'inventes un avenir, te regarder pousser me fera grandir
    Oh, oh, Laura
    Oh, Laura
    Oh, Laura
    Oh, oh, oh, oh, Laura
    Laura, Laura, Laura, Laura, Laura, Laura
    Oh, Laura
    Oh, Laura, Laura
    Laura
    Laura
    Source : LyricFind
    Paroliers : Jean-Jacques Goldman
    Paroles de Laura © Jrg Musicales

    Lire la suite

  • Catégories : Musique

    Sunshine of My Life

    You are the sunshine of my life
    That's why I'll always be around
    You are the apple of my eye
    Forever you'll stay in my heart
    I feel like this is the beginning
    Though I've loved you for a million years
    And if I thought our love was ending
    I'd find myself drowning in my own tears
    You are the sunshine of my life
    That's why I'll always stay around
    You are the apple of my eye
    Forever you'll stay in my heart
    You must have known that I was lonely
    Because you came to my rescue
    And I know that this must be heaven
    How could so much love be inside of you?
    You are the sunshine of my life, yeah
    That's why I'll always stay around
    You are the apple of my eye
    Forever you'll stay in my heart
    Love has joined us
    Love has joined us
    Let's think sweet love
    Source : LyricFind
    Paroliers : Stevie Wonder
    Paroles de Sunshine of My Life © Universal Music Publishing Group

    Lire la suite

  • Catégories : Musique

    Jean-Jacques Goldman - Je marche seul (Clip officiel)

    Comme un bateau dérive
    Sans but et sans mobile
    Je marche dans la ville
    Tout seul et anonyme
    La ville et ses pièges
    Ce sont mes privilèges
    Je suis riche de ça
    Mais ça ne s'achète pas
    Je m'en fous
    Je m'en fous
    De tout
    De ces chaînes qui pendent à nos cous
    Je m'enfuis
    J'oublie
    Je m'offre une parenthèse, un sursis
    Je marche seul
    Dans les rues qui se donnent
    Et la nuit me pardonne, je marche seul
    En oubliant les heures
    Je marche seul
    Sans témoin, sans personne
    Que mes pas qui résonnent, je marche seul
    Acteur et voyeur
    Se rencontrer, séduire
    Quand la nuit fait des siennes
    Promettre sans le dire
    Juste des yeux qui traînent
    Quand la vie s'obstine
    En ces heures assassines
    Je suis riche de ça
    Mais ça ne s'achète pas
    Je m'en fous
    Je m'en fous
    De tout
    De ces chaînes qui pendent à nos cous
    Je m'enfuis
    J'oublie
    Je m'offre une parenthèse, un sursis
    Je marche seul
    Dans les rues qui se donnent
    Et la nuit me pardonne, je marche seul
    En oubliant les heures
    Je marche seul
    Sans témoin, sans personne
    Que mes pas qui résonnent, je marche seul
    Acteur et voyeur
    Je marche seul
    Quand ma vie déraisonne
    Quand l'envie m'abandonne, je marche seul
    Pour me noyer d'ailleurs
    Je marche seul
    Dans les rues qui se donnent
    Et la nuit me pardonne, je marche seul
    En oubliant les heures
    Je marche seul
    Sans témoin, sans personne
    Que mes pas qui résonnent, je marche seul
    Acteur et voyeur
    Je marche seul
    Dans les rues qui se donnent
    Et la nuit me pardonne, je marche seul
    En oubliant les heures
    Je marche seul
    Sans témoin, sans personne
    Source : LyricFind
    Paroliers : Jean-Jacques Goldman
    Paroles de Je marche seul © Jrg Musicales

    Lire la suite

  • Georges Brassens,Histoire de faussaire (pour les Croqueurs de mots)

     

     

    Ohé Matelôts!!!

    Me voici enfin pour vous annoncer le défi 225 de notre moussaillon Jill Bill.

    Voilà ce qu’elle nous propose …

     

    Pour la quinzaine du 7 au 20 octobre 2019

    Je (JB) prends le quart n°225 chez les Croqueurs de Môts

    Alors à vos belles plumes amis de la langue française…

    Pour le jeudi/poésie 17 octobre

    Thème: »Le faussaire » ou libre

    Bon amusement à la plume et au plaisir de vous lire

    Bien cordialement, moussaillon Jill Bill

     

    Le Môt de Dômi

    Pauvre Mona, je l’ai connue plus souriante

    Faut dire qu’on la met à toutes les sauces

    et Halloween n’est pas la plus belle des fêtes.

    Ca va être difficile de l’emberlucoter

    mais on va faire ce qu’on peut !

    Bonne nuit les Croqueurs

    poster-spaventato-halloween-cat-cartoon-grattandosi-una-zucca.jpg

    Oups! Je crois bien que j’ai reçu une overdose de jouvence de l’Abbé Souris

     

    http://croqueursdemots.apln-blog.fr/defi-225-mene-par-jill-bill-sur-un-air-dhalloween/#comment-6172

    Lire la suite

  • Catégories : CE QUE J'AIME/QUI M'INTERESSE, Des poèmes, Musique

    L'été indien

    Paroles de la chanson L'été indien par Joe Dassin

    Tu sais, je n'ai jamais été aussi heureux que ce matin-là
    nous marchions sur une plage un peu comme celle-ci
    c'était l'automne, un automne où il faisait beau
    une saison qui n'existe que dans le Nord de l'Amérique
    Là -bas on l'appelle l'été indien
    mais c'était tout simplement le nôtre
    avec ta robe longue tu ressemblais
    à une aquarelle de Marie Laurencin
    et je me souviens, je me souviens très bien
    de ce que je t'ai dit ce matin-là
    il y a un an, y a un siècle, y a une éternité

    on ira où tu voudras, quand tu voudras
    et l'on s'aimera encore, lorsque l'amour sera mort
    toute la vie sera pareille à ce matin
    aux couleurs de l'été indien

    aujourd'hui je suis très loin de ce matin d'automne
    mais c'est comme si j'y étais
    je pense à toi
    où es tu?
    que fais-tu?
    est-ce que j'existe encore pour toi?
    je regarde cette vague qui n'atteindra jamais la dune
    tu vois, comme elle je reviens en arriere,
    comme elle je me couche sur le sable
    et je me souviens

    je me souviens des marées hautes
    du soleil et du bonheur qui passaient sur la mer
    il y a une éternité, un siècle, il y a un an

    on ira où tu voudras, quand tu voudras
    et on s'aimera encore, lorsque l'amour sera mort
    toute la vie sera pareille à ce matin
    aux couleurs de l'été indien

     
     
    Écoutez "L'été indien"
    sur Amazon Music
     
    Paroles.net dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

    Lire la suite

  • Catégories : CE QUE J'AIME/QUI M'INTERESSE, Des poèmes, Musique

    Je ne suis pas un héros(utilisé dans un poème à paraître)

    Paroles
    Des coups de poing dans l'âme
    Le froid de la lame qui court
    Chaque jour me pousse
    Un peu plus vers la fin
    Quand je monte sur scène
    Comme on prend le dernier train
    Mme les soirs de drame
    Il faut trouver la flamme qu'il faut
    Pour toucher les femmes
    Qui me tendent les mains
    Qui me crient qu'elles m'aiment
    Et dont je ne sais rien
    C'est pour a qu'aujourd'hui je suis fatigué
    C'est pour a qu'aujourd'hui je voudrais crier
    Je ne suis pas un héros
    Mes faux pas me collent la peau
    Je ne suis pas un héros
    Faut pas croire ce que disent les journaux
    Je ne suis pas un héros un héros
    Je ne suis pas un héros
    Mes faux pas me collent la peau
    Je ne suis pas un héros
    Faut pas croire ce que disent les journaux
    Je ne suis pas un héros un héros
    Quand les cris de femmes
    S'accrochent mes larmes, je sais
    Que c'est pour m'aider
    A porter tous mes chagrins
    Je me dis qu'elles rêvent
    Mais a leur fait do bien
    A coups de poing dans l'âme
    J'ai trouvé la flamme qu'il faut
    Pour mourir célèbre
    Il ne faut rien emporter
    Que ce que les autres
    N'ont pas voulu garder
    C'est pour a qu'aujourd'hui je suis fatigué
    C'est pour a qu'aujourd'hui je voudrais crier
    Je ne suis pas un héros
    Mes faux pas me collent la peau
    Je ne suis pas un héros
    Faut pas croire ce que disent les journaux
    Je ne suis pas un héros un héros
    Je ne suis pas un héros
    Mes faux pas me collent la peau
    Je ne suis pas un héros
    Faut pas croire ce que disent les journaux
    Je ne suis pas un héros un héros
    Source : LyricFind
    Paroliers : Daniel Balavoine
    Paroles de Je ne suis pas un héros © Warner Chappell Music France

    Lire la suite

  • Brexit(médiathèque essai 941.086)

     

    Paroles
    Right now ha, ha, ha, ha, ha
    I am an anti-Christ
    I am an anarchist
    Don't know what I want
    But I know how to get it
    I want to destroy the passerby
    'Cause I want to be anarchy
    No dogs body
    Anarchy for the U.K.
    It's coming sometime and maybe
    I give a wrong time, stop a traffic line
    Your future dream has sure been seen through
    'Cause I want to be anarchy
    In the city
    How many ways to get what you want
    I use the best, I use the rest
    I use the N.M.E.
    I use anarchy
    'Cause I want to be anarchy
    Its the only way to be
    Is this the MPLA
    Or is this the UDA
    Or is this the IRA
    I thought it was the U.K.
    Or just another country
    Another council tenancy
    I want to be anarchy
    And I want to be anarchy
    (Oh what a name)
    And I want to be an anarchist
    (I get pissed, destroy!)
    Source : LyricFind
    Paroliers : Glen Matlock / John Lydon / Paul Thomas Cook / Steve (gb 1) Jones
    Paroles de L'anarchie Pour Le Uk © Warner Chappell Music, Inc, Universal Music Publishing Group, Spirit Music Group

    BrexitAlex Taylor a grandi en Cornouailles dans les années 60. Après des études à Oxford, il part à Paris pour y vivre plus librement son homosexualité. Il devient professeur, puis journaliste et il est l’un des premiers à parler d’Europe et du sentiment européen. Il voyage, découvre Berlin, s’y installe tout en revenant toujours en France. Bouleversé et en colère après le Brexit, il choisit de devenir Français et obtient l’année dernière la nationalité française. À  l’heure du repli sur soi, de l’explosion des populismes en Europe et des questions toujours plus cruciales sur l’identité, Alex Taylor répond par l’exemple, l’humour et la nuance  : il montre la façon dont il est devenu un citoyen européen, tour à tour plus anglais que français ou l’inverse.

    Lire la suite

  • Catégories : Musique

    Les Champs-Elysées

    Paroles de la chanson Les Champs-Elysées par Joe Dassin

    Paroles de Michael antony DEIGHAN, Michael WILSHAW
    Musique de Michael antony DEIGHAN, Michael WILSHAW
    Adaptation de Pierre DELANOE
    © WARNER CHAPPELL MUSIC FRANCE - 1967

    Lire la suite

  • Catégories : CE QUE J'AIME/QUI M'INTERESSE, Des poèmes, Musique

    J'ai la guitare qui me démange - Yves Duteil

    Paroles de la chanson J'ai La Guitare Qui Me Démange par Yves Duteil

    J'ai la guitare qui me démange,
    Alors je gratte un p'tit peu.
    Ça me soulage et ça s'arrange
    Mais ça fait pas très sérieux.
    Pardonnez-moi, c'est très étrange,
    Ça me prend là où ça veut.
    C'est la guitare qui me démange,
    Alors je gratte un p'tit peu.

    J'aurais pu, c'est héréditaire,
    Être officier d'Etat major,
    Archevêque ou vétérinaire,
    Clerc de notaire ou chercheur d'or.
    Le hasard et la génétique
    En ont voulu tout autrement.
    J'ai mis les doigts dans la musique,

    Et c'est ainsi qu'à présent...

    J'ai la guitare qui me démange,
    Alors je gratte un p'tit peu.
    Ça me soulage et ça s'arrange
    Mais ça fait pas très sérieux.
    Dans l'industrie, l'électronique,
    Le commerce et les assurances,
    J'avais des dons pour la pratique,
    Oui, mais côté références...

    J'ai la guitare qui me démange,
    Alors je gratte un p'tit peu.
    Ça fait du bien dans les phalanges,
    Mais ça fait pas très sérieux.
    Y a rien à faire pour que ça change,
    Faut se faire une raison.
    J'ai la guitare qui me démange,

    Alors j'écris des chansons.

    J'ai appris à lire, à écrire
    Et je compte sur mes dix doigts
    Pour composer de doux délires
    À partir de n'importe quoi.
    Ne croyez pas que je m'amuse,
    Que je cours après les honneurs.
    Si je taquine un peu la muse,
    C'est pas pour les droits d'auteur.

    J'ai la guitare qui me démange,
    Alors je gratte un p'tit peu.
    Ça me soulage et ça s'arrange,
    Mais au bout d'une heure ou deux,
    Quand je me prends pour un artiste,
    Ça donne un résultat miteux,
    Ça me rend profondément triste,

    Et quand je suis malheureux...

    J'ai la guitare qui me démange,
    Alors je gratte un p'tit peu.
    Ça me soulage et ça s'arrange,
    Mais c'est un cercle vicieux.
    Y a rien à faire pour que ça change,
    Faut se faire à cette idée.
    J'ai la guitare qui me démange,
    Alors j'essaie de chanter.

    J'ai consulté un spécialiste
    Pour me guérir, mais sans succès.
    Il m'a dit "Si le mal persiste,
    Essayez de prendre un cachet."
    Avant même que je le comprenne,
    J'étais déjà dev'nu chanteur,
    Et c'est pour ça que sur la scène,

    Entre les deux projecteurs...

    J'ai la guitare qui me démange,
    Alors je gratte un p'tit peu.
    Ça me soulage et ça s'arrange
    Et si c'est pas très sérieux,
    C'est la plus belle leçon d'musique
    Que j'ai reçue depuis toujours;
    C'est la meilleure thérapeutique
    Quand j'ai des chagrins d'amour.

    J'ai la guitare qui me démange,
    Alors je gratte un p'tit peu.
    Ça me soulage et ça s'arrange
    Et quand je serai très vieux,
    À ma mort, je veux qu'on m'installe
    Avec ma guitare à la main.
    Si vous voyez ma pierre tombale

    Qui gigote à la Toussaint...

    C'est la guitare qui me démange,
    Alors je gratte un p'tit peu
    Dans les nuages avec les anges
    Et tout là-haut dans les cieux.
    Pardonnez-moi si ça dérange :
    Ça me prend là où ça veut.
    C'est la guitare qui me démange,
    Alors je gratte un p'tit peu.
    Y a rien à faire pour que ça change,
    Et si, dans un jour ou deux,
    Y a la guitare qui vous démange,
    Alors c'était contagieux.

     

     

    Lire la suite

  • Catégories : Musique

    Je réécoute (et réécoute mes CD):Jean Schultheis - Confidence pour confidence

    Résultat de recherche d'images pour "3 CD ANN2ES 80"Je me fous, fous de vous, vous m'aimez
    Mais pas moi, moi je vous voulais mais
    Confidence pour confidence
    C'est moi que j'aime à travers vous

    Si vous voulez les caresses restez pas
    Pas chez moi, moi j'aime sans sentiment
    Confidence pour confidence
    C'est moi que j'aime à travers vous

    Mais aimez-moi à genoux j'en suis fou
    Mais de vous à moi je vous avoue
    Que je peux vivre sans vous
    Aimez-moi à genoux j'en suis fou
    Et si ça vous fait peur 
    Dites-vous que sans moi 
    vous n'êtes rien du tout

    Tout pour rien, rien pour vous
    Vous m'aimez mais je joue

     

    J'oublie tout 
    Confidence pour confidence
    C'est toujours moi que j'aime à travers vous

    Vous pleurez révoltée taisez-vous
    Vous m'aimez mais pas moi
    Moi je vous veux pour moi et pas pour vous
    Vous je m'en fous tant pis pour vous
    Aimez-moi à genoux j'en suis fou
    Et n'oubliez jamais que je joue 
    Contre vous, vous pour moi sans vous
    Vous l'avez voulu, tant pis pour vous
    Aimez-moi
    Mais confidence pour confidence
    C'est moi que j'aime à travers vous

    Et je me fous, fous de vous, vous m'aimez
    Mais pas moi, moi je vous voulais
    Mais confidence pour confidence
    C'est moi que j'aime à travers vous

    Si vous voulez les caresses restez pas
    Pas chez moi, moi j'aime sans sentiment
    Confidence pour confidence
    C'est moi que j'aime à travers vous

    Mais je me fous, fous de vous, vous m'aimez
    Mais pas moi
     

     

     https://www.paroles.net/jean-schultheis/paroles-confidence-pour-confidence
     

    Lire la suite