Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Catégories : Nerval Gérard de

La catégorie "Nerval" sur Bligg.fr

Le cadrage du paysage dans le "Voyage en Orient" de Nerval 
 
Catégories : gérard de nerval  
 
http://www.flickr.com/photos/85034017@N00/226424058/ O. C, II, 187-188 :  « Constance est une petite Constantinople, couchée, à l’entrée d’un lac immense, sur les deux rives du Rhin, paisible encore. Longtemps on descend vers elle par les plaines rougeâtres, par les côteaux couverts de ces vignes bénies qui répandent encore son nom dans l’univers ; l’horizon est immense, et ce fleuve, ce lac, cette ville prennent mille aspects merveilleux. » 189 : « Je t’ai dit comment...
 
Le 2008-06-30 08:42 dans Laura Vanel-Coytte:ce que j'écris,ce(ux)que j'aime   
 
0 commentaires

 

 

0
vote
0 clic
Le cadrage du paysage dans le "Voyage en Orient" de Nerval 
 
Catégories : gérard de nerval  
 
http://fr.wrs.yahoo.com/_ylt=A0WTf21yEGVIODcA0QduAQx./SIG=122ujcgt5/EXP=1214669298/**http%3A//www.summilux.net/r_system/fondsJBW2.htm O. C, II, VO, 185 : « C’est le lac de Neufchâtel que nous laissons sur notre gauche, et, toute la nuit, nous jette ses reflets d’argent. On monte et l’on descend, on traverse des bois et des plaines, et la blanche dentelure des Alpes brille toujours à l’horizon. »   Visite de  Berne et description de son architecture   CADRAGE : « reflets »,...
 
Le 2008-06-28 09:29 dans Laura Vanel-Coytte:ce que j'écris,ce(ux)que j'aime   
 
0 commentaires

 

 

0
vote
0 clic
Le cadrage du paysage dans le "Voyage en Orient" de Nerval 
 
Catégories : gérard de nerval  
 
  O. C, II, VO, A Genève, Paysages suisses, 182-183 : « Ce sont bien les hautes Alpes que l’on découvre de tous les côtés à l’horizon. »   Mes recherches sur les paysages dans le "Voyage en Orient" de Nerval en DEA sont dans la continuité de mon mémoire de maîtrise sur "Le paysage dans les oeuvres poétiques de Baudelaire et Nerval" publié maintenant comme mes 2 recueils sur The book sous le titre "Des paysages de Baudelaire et Nerval."       http://www.thebookedition.com/...
 
Le 2008-06-27 17:42 dans Laura Vanel-Coytte:ce que j'écris,ce(ux)que j'aime   
 
0 commentaires

 

 

0
vote
0 clic
La femme-paysage dans "Sylvie" de Nerval 
 
Catégories : gérard de nerval  
 
O. C, III, 541-542 : « Je me représentais un château du temps de Henri IV avec ses toits pointus couverts d’ardoises et sa face rougeâtre aux encoignures dentelées de pierres jaunies, une grande place verte encadrée d’ormes et de tilleuls, dont le soleil couchant perçait le feuillage de ses traits enflammés. […]             A mesure qu’elle chantait, l’ombre descendait des grands arbres, et le clair de lune naissant tombait sur elle seule, isolée de notre cercle a...
 
Le 2008-06-26 14:16 dans Laura Vanel-Coytte:ce que j'écris,ce(ux)que j'aime   
 
0 commentaires

 

 

0
vote
0 clic
Investissement affectif dans le "Voyage en Orient" de Nerval 
 
Catégories : gérard de nerval  
 
O. C, II, 515 : «  Au sortir des portes fortifiées, par le côté opposé à la mer, on trouve des chemins profonds, ombragés de halliers et bordés par les jardins touffus des maisons de campagne ; plus haut, c’est le bois de pins parasols plantés, il y a deux siècles, pour empêcher l’invasion des sables qui menacent le promontoire de Beyrouth. Les troncs rougeâtres de cette plantation régulière, qui s’étend en quinconce sur un espace de plusieurs lieues, semblent les colonne...
 
Le 2008-06-24 09:24 dans Laura Vanel-Coytte:ce que j'écris,ce(ux)que j'aime   
 
0 commentaires

 

 

0
vote
0 clic
Le cadrage des paysages dans le "Voyage en Orient" de Nerval 
 
Catégories : gérard de nerval  
 
Source de l'image: Wikipédia O. C, II, VO, 178 : « Vers le point du jour, nous aperçûmes, du haut des montagnes, une grande nappe d’eau, vaste et coupant au loin l’horizon comme une mer : c’était le lac Léman. […] De là, en deux heures par des campagnes encore vertes, par un pays charmant, au travers des jardins et des joyeuses villas, j’arrivais dans la patrie de Jean-Jacques Rousseau […] Les femmes sont fort jolies, et ont presque toutes une physionomie qui permettrait de...
 
Le 2008-06-23 12:34 dans Laura Vanel-Coytte:ce que j'écris,ce(ux)que j'aime   
 
0 commentaires

 

 

0
vote
0 clic
Investissement affectif dans le "Voyage en Orient" de Nerval 
 
Catégories : gérard de nerval  
 
O. C, II, 635 : « j’allai me promener aux environs du téké des derviches, d’où l’on jouit de la vue entière de l’entrée du détroit. Le soleil ne tarda pas à se lever, ravivant les lignes lointaines des rives et des promontoires, […]. La terre imprégnée de rosée répondait avec des parfums à la brise marine qui passait, pour venir à moi, au-dessus des jardins de la pointe du sérail dessinés sur l’autre rivage. L’astre éblouissant dessinait au loin cette géographie...
 
Le 2008-06-22 10:20 dans Laura Vanel-Coytte:ce que j'écris,ce(ux)que j'aime   
 
0 commentaires

 

 

0
vote
0 clic
La femme-paysage dans "Aurélia" de Nerval 
 
Catégories : gérard de nerval  
 
O. C, III, Aurélia, 710 : « La dame que je suivais, développant sa taille élancée dans un mouvement qui faisait miroiter les plis de sa robe en taffetas changeant, entoura gracieusement de son bras nu une longue tige de rose trémière, puis elle se mit à grandir sous un clair rayon de lumière, de telle sorte que peu à peu le jardin prenait sa forme, et les parterres et les arbres devenaient les rosaces et les festons de vêtements ; tandis que sa figure et ses bras imprimaient leurs ...
 
Le 2008-06-21 09:30 dans Laura Vanel-Coytte:ce que j'écris,ce(ux)que j'aime   
 
0 commentaires

 

 

0
vote
0 clic
Les papillons 
 
Catégories : gérard de nerval  
 
Tabac d'Espagne - Ain - 16 juin 2007 Les papillonsIDe toutes les belles chosesQui nous manquent en hiver,Qu'aimez-vous mieux ? - Moi, les roses ;- Moi, l'aspect d'un beau pré vert ;- Moi, la moisson blondissante,Chevelure des sillons ;- Moi, [...]
 
Le 2008-06-14 09:11 dans Regards   
 
0 commentaires

 

 

0
vote
0 clic
Investissement affectif dans le "Voyage en Orient" de Nerval 
 
Catégories : gérard de nerval  
 
O. C, II, 622 : « Cependant nous nous dirigions vers Pétra, en nous arrêtant parfois à contempler l’admirable spectacle de la vallée qui descend vers le golfe, et de l’illumination couronnant le fond bleuâtre, où s’estompaient les pointes des arbres, et où, par places, luisait la mer, reflétant les lanternes de couleur suspendues aux mâts des vaisseaux. »   Cadrage Investissement affectif Paysage fixe   Mes recherches sur les paysages dans le "Voyage en Orient" de Nerval en...
 
Le 2008-06-05 11:14 dans Laura Vanel-Coytte:ce que j'écris,ce(ux)que j'aime   
 
0 commentaires

 


Résultats 1 à 10 sur 68
1 2 3 4 5 6 7 Page suivante

http://www.bligg.fr/categorie_2984/gerard_de_nerval.html

Allez sur ce site et votez pour moi!!!...

Commentaires

  • De quoi voyager dans un fauteuil et puis aussi en vrai...

  • De quoi faire connaître mon travail aussi... Ce n'est pas moi qui ait fait la démarche...

Les commentaires sont fermés.