Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cyclisme

  • Catégories : Le cyclisme

    Le cyclisme en 1001 photos(notes de lectures)

    cyclisme.jpgp.27:"L'atmosphère des Six-jours est vraiment unique, avec ses primes, ses chasses, ses poursuites, ses relais en duo."

    Si quelqu'un a de vieilles photos des Six-Jours ou connaît un site où il y en a.

    Pour voir ce livre dans ma bibliothèque Babelio:

    http://www.babelio.com/livres/Moreau-Delacquis-Le-cyclisme-en-1001-photos/100058

    Pour voir d'autres notes sur ce livre:

    http://www.lauravanel-coytte.com/search/Le%20cyclisme%20en%201001%20photos

    Lire la suite

    Lien permanent
  • Catégories : Le cyclisme

    Le cyclisme en 1001 photos:Léon Georget

    Léon Georget (Preuilly-sur-Claise, 2 octobre 1879 - 5 novembre 1949) est un coureur cycliste français surnommé Le Père Bol d'Or, Gros Rouge, ou Le Brutal. Le Bol d'or, épreuve cycliste sur piste d'endurance, très éprouvante, fut une idée du directeur du journal Paris-Pédale, un certain Monsieur Decam, et le trophée -un bol en bronze doré- était offert par les chocolats Meunier. Il fallait parcourir le maximum de kilomètres en 24 heures, dans le sillage d'un entraîneur sur motocyclette. De 1894 à 1928, la course eut lieu soit au vélodrome Buffalo, soit au vélodrome d'Hiver.

    Georget dépassait régulièrement les 900 km par course !

    Elle fut également remportée par Lucien Petit-Breton en 1904.

    (Émile Georget, son frère né en 1881 et mort en 1960, remporta également Bordeaux-Paris 1910 et 1912, le Championnat de France sur route 1910, le Paris-Brest-Paris 1911, et finit 3e des Tours de France 1907 et 1911, remportant 9 étapes du Tour)

    (Pierre Georget, fils de Léon, fut vice-champion olympique de vitesse (1000 m) en 1936, et médaille de bronze en tandem la même année)
    _L_Georget_LOC_04379.jpg

    Lire la suite

    Lien permanent
  • Catégories : Le cyclisme

    Tour des Flandres

    Roger_de_Vlaeminck.jpgRoger de Vlaeminck

    Le Tour des Flandres est une course cycliste annuelle réservée aux professionnels. Elle a lieu au début d'avril, en Flandre et est depuis des années une des classiques les plus importantes. Elle a commencé en 1913 sur une idée de Karel Van Wijnendaele, fondateur du journal sportif Sportwereld, ce qui a donné l'habitude aux éditeurs et aux journalistes d'organiser des courses. Depuis 1919, le tour, De Ronde van Vlaanderen ou De Ronde, comme on dit en Flandre, a eu lieu chaque année, même pendant la Seconde Guerre mondiale. Les Belges appellent affectueusement « la plus belle ».

    Au commencement, et jusqu'après la guerre, le Tour de Flandre était essentiellement un match entre Belges ; d'ailleurs au début il avait souvent lieu le même jour que Milan-San Remo. Les meilleurs coureurs italiens et français choisissaient généralement cette dernière épreuve, ce qui explique que jusqu'à la guerre la Ronde n'ait connu qu'un seul gagnant non belge.

    Après la Seconde Guerre mondiale, le tour a commencé à devenir une compétition internationale importante. Entre autres parce qu'il a été retenu parmi les épreuves comptant pour le Challenge Desgrange-Colombo, une sorte de palmarès mondial, et il est devenu un des sommets du cyclisme avec Paris-Roubaix s'en distinguant par la présence de nombreux vallons. Depuis 2005 le Tour des Flandres fait partie de l'UCI ProTour.

    Ceux qui l'ont remporté le plus souvent sont les Belges Achiel Buysse, Eric Leman et Johan Museeuw ainsi que l'Italien Fiorenzo Magni (trois victoires pour chacun). Quant au Néerlandais Jan Raas, il a été deux fois premier et deux fois troisième.

    Andrea Tafi disait du Tour des Flandres: "Seulement ceux qui sont au top de leur condition peuvent dire que cette course n'est pas difficile. Pour tous les autres, c'est un chemin de croix"

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Tour_des_Flandres

    Lien permanent