Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

"Mademoiselle dite Coco" de Madeleine Mansiet-Berthaud chez Ed. De Borée (Riom, France)

Mademoiselle dite Coco

Gabrielle Bonheur Chasnel est devenue la grande prêtresse de la mode et n'a plus rien à prouver. Chacune de ses créations déclenche tout à la fois scandale et engouement.
Mais celle que l'on surnomme Coco n'en demeure pas moins femme et ne peut se consoler de la perte tragique de son amant. En cette époque de bouillonnement intellectuel, elle retrouvera à force de talent le goût de la vie pour s'imposer comme l'une des plus grandes figures du XXe siècle.

Quand les amours tumultueuses se livrent un combat avec la création.

L'AUTEUR : Madeleine Mansiet-Berthaud a su s'imprégner des atmosphères et des paysages de son enfance afin de transporter le lecteur au fil de son imagination.
Mais c'est surtout la grande Histoire qui lui offre des sujets et des personnages qu'elle se plaît à incarner avec un véritable souffle romanesque.

Courrier des auteurs le 05/05/2013

1) Qui êtes-vous ? !
Madeleine Berthaud, native de la vallée de la Saône, devenue Madeleine Mansiet et Landaise depuis mon mariage. Le travail, c'est ma drogue ! J'aime tout ce qui est création et dans tous les domaines, aussi divers que ceux du vêtement et de l'architecture. Ma passion pour la création, je l'exprime dans l'écriture.

2) Quel est le thème central de ce livre ?
La détermination d'une femme à sortir de sa condition et à gagner son indépendance financière tout en menant sa vie amoureuse dans une totale liberté.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
Il y a deux duchesses de Westminster. Il n'y a qu'une Coco Chanel !

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
Une musique de ballet de Stravinsky : Le Sacre du printemps.

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
Ma tendresse pour la petite Gabrielle que son père déposa au couvent d'Aubazine, lui promettant de revenir la chercher, ce qu'elle a espéré, en vain. Mon admiration pour sa faculté d'adaptation à toutes les situations, à se construire sur cette souffrance pour devenir la célébrissime Chanel ! Enfin, mon intérêt pour la complexité du personnage.

6) Avez-vous des rituels d'écrivain ? (Choix du lieu, de l'horaire, d'une musique de fond) ?
J'écris toujours dans le silence de mon bureau. Mes horaires de travail sont très fantaisistes. Mon luxe, c'est de m'accorder le choix d'écrire uniquement pour le plaisir.

7) Comment vous vient l'inspiration ?
D'une lecture, d'un film, de la visite d'un musée, d'un voyage, d'une réflexion, d'un souvenir, peuvent jaillir des idées et naître une histoire.

8) Comment l'écriture est-elle entrée dans votre vie ? Vous êtes-vous dit enfant ou adolescente «un jour j'écrirai des livres» ?
Oui ! C'était un rêve d'enfant qui m'a hantée jusqu'à ce que je me mette au défi d'essayer et qu'il se concrétise. C'est la plus belle aventure de ma vie.

9) Vous souvenez-vous de vos premiers chocs littéraires (en tant que lectrice) ?
Parfaitement. J'avais 9 ou 10 ans quand on m'a offert : "La Case de l'oncle Tom". Il est toujours dans ma bibliothèque, les pages en sont jaunies mais je le garde précieusement. Et je me rends compte que je suis spécialement attirée par ce type de sujet qui m'a définitivement marquée.

10) Savez-vous à quoi servent les écrivains ? !
Ils instruisent, nous font rêver, voyager dans le monde du réel ou dans celui de l'inconscient. Ils servent à témoigner, à dénoncer des scandales, à réveiller des secrets de la grande Histoire ou tout simplement à distraire, ce qui n'est pas aussi simple qu'on pourrait le supposer.

11) Quelle place tiennent les librairies dans votre vie ?
Dans la chaîne du livre, ils sont les derniers, mais en contact direct et permanent avec les lecteurs. C'est dire leur importance. De leur travail dépend l'avenir du livre de l'auteur qui se trouve en tout début de la chaîne.

http://www.20minutes.fr/livres/1150227-20130505-mademoiselle-dite-coco-madeleine-mansiet-berthaud-chez-ed-boree-riom-france

Lien permanent

Les commentaires sont fermés.