Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mon poème inédit sur ce blog:La Buon Fresco

Sujet semaine 47/2016

A. Fresco - clic, clic & clic

 

Le mot à intégrer facultativement est : ZESTE

 

-------------

 

A vos claviers ! Bonne semaine,

 

Mil et une

http://miletune.over-blog.com/tag/les%20sujets/

La Buon Fresco

 

Un zeste de recherche pour mieux voir l’œuvre de Monsieur Fresco

Qui porte (sciemment, je pense) un nom parfait pour peindre « a Fresco. »

Un zeste d’italien,  « a fresco »  signifie « dans le frais », « La Buon Fresco »,                      

Un zeste de technique 

« La bonne ou la vraie fresque » est celle où l’on mélange à de l’eau                                     

 Des  pigments de couleur mélangés sur une couche mince de mortier de plâtre ou de chaux

Frais et humide ; si on utilise du crépi, le mot italien est « intonaco » pour « plâtre.               

La difficulté  tient à la vitesse de séchage, on parlera ensuite de technique «  a secco »

Toutes les couleurs ne peuvent pas être obtenues «  a fresco »

Le ciel, les petits détails et le bleu sont souvent ajoutés « a secco »

Un zeste d’histoire

Le Toréador en Crète en 1500 avant Jésus-Christ est une « Buon Fresco »

La peinture murale des tombes égyptiennes  utilise la technique « a secco »

Les fresques de Pompéi telles que  celle de la Villa dei Misteri sont de la « Buon Fresco »

Un zeste d’histoire de l’art et d’art  de Michel-Ange à Monsieur Fresco.

La Chapelle Sixtine est remplie de fresques d’artistes de la Renaissance dont Michelangelo,

Son plafond et surtout Le jugement dernier  est considéré comme son art le plus beau.

Sous le patronage de Jules II, il y avait aussi Le Perugin, Sandro Botticelli et Pinturicchio.

Ce « petit peintre » (d’après son nom) peint aussi à fresque à Santa Maria Maggiore de Spello.

Le jugement dernier  a été l’objet d’un conflit « essentiels » au sujet des  organes génitaux

Des personnages  de cette représentation de l’Apocalypse, immoral, Michelangelo ?

Un autre zeste de noms célèbres.

A la fin du quinzième siècle, Léonard de Vinci  peint une Cène dans un couvent « a fresco »

Piero della Francesca a aussi peint « a fresco » dans  une église de la ville toscane d’Arezzo

Annibal Carrache réalise « Les Amours des Dieux » pour le Palais Farnèse « a fresco »

Il utilise le cadre architectural illusionniste du « quadratura » pour la galerie voûtée en berceau.

Un zeste de mondialisation

 La fresque   fut importée d’Italie vers la France  par Primatice et Rosso

Ils appliquèrent les principes de Luini, d'Orcagna,  Botticelli, Raphaël. à Fontainebleau

Des Allemands, dont Cornelius, réunis à Rome pour leurs études peignirent « a fresco »

Fresco reprend cette tradition de la fresque, mêlé de trompe l’œil architecturaux

Une école de ma ville voisine enseigne cet art des fresques et murs peints, bravo

A ces artistes du passé, du présent et de l’avenir pour cette histoire « a fresco » !

21 novembre 2016

Pour lire d'autres textes de moi, cf. mes 14 livres en vente par les bannières sur ce blog

Lien permanent

Les commentaires sont fermés.