Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Catégories : Mes poèmes

La paresse

 

 

Les textes, avec titre et signature,

sont à envoyer à notre adresse les40voleurs(at)laposte.net

 

Mode de fonctionnement du blog : clic

 

Bon jeu,

Mil et une

 
 
 
 
 
Published by miletune.over-blog.com dans les sujets 
commenter cet article 
 
http://miletune.over-blog.com/2018/07/sujet-26/2018-2-ieme-jeu-de-l-ete-du-04-au-25/08.html#anchorComment

bannière laura.jpg 

Dès qu'on me parle de forme fixe

Ma plume se fait paresseuse

Mais j'aime la lire

Et j'admire le style

 

La suite ici

Le 24 juin 2008

 

Thème : LA PARESSE

Forme: POEME



Pour les plus courageux d'entre vous, un poème en alexandrins serait une difficulté supplémentaire que « Kalépidoplumes » apprécierait à sa juste valeur.


Poème en alexandrins: poème composé de plusieurs vers de 12 pieds chacun
Alexandrin: vers de 12 pieds composé de 2 parties de 6 pieds chacune.



La consigne 22 (Pseudo-poème) sera verrouillée le 27 juin.

 

 

http://kaleidoplumes.forumpro.fr/consigne-26-f68/consigne-d-ecriture-t1008.htm

 

 

Pour lire d'autres poèmes de moi, cf. mes 14 recueils en vente sur ce blog

Lien permanent

Commentaires

  • Je ne veux pas non plus comme toi de contraintes.
    J'aimerais essayer mais j'y passerai tant de temps que je m'abstiens....

  • Ce n'est pas que je ne veuille pas de contraintes mais je n'ai pas le courage de m'y mettre...

  • Et pourtant, se plier à une figure de style est très formateur.

  • J'aime me lire
    Jean d'Ormesson me dit tu ne connais rien aux figures de style
    D'ailleurs je veux lire autrement, si je lis, si j'en ai le temps, alors je pourrais bien me taper un ouvrage, ou retourner à l'école, les ouvrages c'est moins long, je choisis le livre et c'est fait, mais c'est vrai qu'après il reste encore à le lire

  • Je ne dis pas le contraire,Enriqueta...
    Andrée: je n'ai pas bien compris votre commentaire...

Les commentaires sont fermés.