Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Catégories : Mes poèmes

Par les soirs bleus d'été(d'après le poème de Rimbaud): 7e prix dans la section improvisation

du 25 e concours de Poésie de la Ville de Saint-Junien(Jury des Plumes Limousines le 17 janvier 2011

 

Par les soirs bleus d'été, j'irai dans les sentiers,

Par les matinées roses du printemps, je courrai dans les champs,

Par les soirs noirs d’hiver, j’irai dans les cimetières,

Par les journées orange d’automne, je marcherai dans les feuilles

 

Par les sentiers, je verrai le soleil couchant

Par les champs, j’entendrai le coucou chantant

Par les cimetières, je sentirai l’odeur des mourants

Dans les feuilles, je toucherai la terre des amants.

 

Le soleil couchant écrira la liberté dans le vent

Le coucou chantant partira vers le levant

L’odeur des mourants gagnera sur la saveur de vie

La terre des amants tremblera sous le pas des censeurs.

 

Par les soirs bleus d’été, le vent m’emportera

Par les matinées roses du printemps, le levant paraîtra ordinaire

Par les soirs noirs d’hiver, la saveur de la vie sera mortifère

 Par les journées orange d’automne, le pas des censeurs écrasera la liberté.

 

Le thème de la semaine

 
Monochrome

Pour cette nouvelle semaine, nous vous proposons de voir la semaine dans la couleur qui vous siéra. Choisissez unecouleur (noir et blanc inclus, même si nous pourrions débattre pendant des heures sur le fait de savoir si oui ou non, il s'agit de couleur comme les autres...) et brodez votre texte autour de cette couleur.

Le sujet vous appartient.

Nous accepterons également plusieurs textes, si le cœur vous en dit.

Comme d'habitude, vous devez nous faire parvenir votre texte à l'adresse impromptuslitteraires[at]gmail.com avant dimanche 13 novembre minuit.  
 

 

http://impromptuslitteraires.blogspot.fr/2015/12/laura-vanel-coytte-monochrome.html#comment-form

 

 

http://impromptuslitteraires.blogspot.fr/p/le-theme-de-la-semaine.html

 

22 avril 2010

 

Pour lire d'autres textes de moi, cf mes 14 livres en vente  par les bannières sur ce blog

Sensation

 > à propos de ce poème
 > imprimer Sensation

Par les soirs bleus d'été, j'irai dans les sentiers,
Picoté par les blés, fouler l'herbe menue :
Rêveur, j'en sentirai la fraîcheur à mes pieds.
Je laisserai le vent baigner ma tête nue.
 
Je ne parlerai pas, je ne penserai rien :
Mais l'amour infini me montera dans l'âme,
Et j'irai loin, bien loin, comme un bohémien,
Par la Nature, - heureux comme avec une femme.
 
Mars 1870.

Arthur Rimbaud

Les commentaires sont fermés.