Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Catégories : Acrostiches. Poésie, CE QUE J'AI ECRIT ET PUBLIE

L’insurrection poétique pour Mil et une

Le sujet cette fois n'est pas l'image, mais la musique.

Cliquez sur une flèche, ci-dessous à gauche, et laissez votre imagination voguer sur la

trompette de John Coltrane

ou le violon de Itzhak Perlman  

mais, si la musique ne vous inspire pas :

-----

Le mot à insérer facultativement est : GYROPHARE

Les textes, avec titre et signature, sont à envoyer à notre adresse :

 les40voleurs(at)laposte.net

 

Mode de fonctionnement du blog : clic

 

---------

 

Bonne semaine,

 

http://miletune.over-blog.com/-821

L'insurrection poétique est la révolution des âmes

 

Intenses, paysages intimes à défricher sans tambour

Ni trompettes de la renommée car la poésie effraie

Surtout en ces temps d'immédiateté et de buzz permanent

Urgence ressentie de crier ses souffrances et joies

Révolution dans l'espace infini des rêves fous

Réminiscence de souvenirs du futur et de projets passés

Extremes doivent être les mots des artistes-poètes

Chauds sont les rivages des mers intérieures

Tendresse infinie pour les villes et la nature

Interpellez les sourds, ouvrez les yeux des aveugles

Ouvrez leurs cerveaux aux anciens poètes

N'oubliez jamais les contemporains, vos semblables

Poésie des sons, art des images, goût des choses

Poésie de la trompette  de John Coltrane

Poésie  du violon d'Itzhak Perlman

Onirisme  du présent, du quotidien des trains

En marche et des gares remplies de voyageurs pressés

Tentez l'arrêt "Insurrection" dans le pays "poétique"

Invitez- y vos meilleurs amis à boire du champagne

Quand les bulles sont les plus légères et les plus grisantes

Une  insurrection  est une grande fête des rimes

Et des vers, une poésie de chaque instant de vie.

 

Pour lire d'autres textes de moi, cf. mes 14 livres en vente par les bannières sur ce blog

Les commentaires sont fermés.