Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mon poème inédit sur ce blog:Mercredi

Sujet semaine 34/2016

---

Sujet semaine 34/2016

(cliquer sur l'image pour l'agrandir)

 

 

Le mot à inclure est : MERCREDI

 

---------------

 

Bonne semaine à tous !

Mil et une

http://miletune.over-blog.com/2016/08/sujet-semaine-34-2016.html

Mercredi

Mercredi, comme tous les autres jours de ma vie

De mon apprentissage jusqu'à aujourd'hui

Je vais lire comme je respire, c'est ma vie.

 

Mercredi, je ne lirais pas Matthieu Ricard

Je ne suis pas assez sage pour son regard

Ni celui de Jollien ou André, je préfère les bars

 

Mercredi, comme tous les autres jours de ma vie

De mon apprentissage jusqu'à aujourd'hui

Je vais lire comme je respire, c'est ma vie.

 

Mercredi, je lirais peut-être Robinson Crusoé

J'ai de bons souvenirs de Daniel Defoe, ancré

En moi comme tous les livres lus ou dévorés

 

Mercredi, comme tous les autres jours de ma vie

De mon apprentissage jusqu'à aujourd'hui

Je vais lire comme je respire, c'est ma vie.

 

Mercredi, je ne lirais pas Musso, il ne me plait pas

J'ai essayé Harry Potter, j'ai trouvé ça

Mal écrit , mais il n'y a pas que ce critère-là

 

Mercredi, comme tous les autres jours de ma vie

De mon apprentissage jusqu'à aujourd'hui

Je vais lire comme je respire, c'est ma vie.

 

Mercredi, je relirais peut-être un roman russe

Plus sûrement, je partirais avec un écrivain en voyage

Je finirais aussi un livre plein de paysages

 

Mercredi, comme tous les autres jours de ma vie

De mon apprentissage jusqu'à aujourd'hui

Je vais lire comme je respire, c'est ma vie.

 

Le soir, il y aura sur ma table de chevet un polar

La presse quotidienne et hebdomadaire, de l'art

Dans mon salon et mon bureau tôt ou tard.

 

22 août 2016

 Pour lire d'autres textes de moi, cf. mes 14 livres en vente par les bannières sur ce blog.

Lien permanent

Les commentaires sont fermés.