Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mon poème inédit sur ce blog:Les cités orientales

La cour de récré de JB

  Voici la liste des prénoms proposés

 En bleu = terminé

Philomène 7-9-2016
Caribert 14-9-2016
Angélique 21-9-2016
Cassien 28-9-2016
Ursuline 5-10-2016
Gloire 12-10-2016
Babette 19-10-2016
Hector 26-10-2016
Bégonia 2-11-2016
Rupert 9-11-2016
Liliette 16-11-2016
Archambaud 23-11-2016
Muguette 30-11-2016
Ospice 7-12-2016
Anita 14-12-2016
Fleury 21-12-2016
June 28-12-2016

http://jill-bill.eklablog.com/liste-des-prenoms-du-mercredi-a113378960

Les cités orientales

 

Lorsque j'ai vu ce nom, Caribert, je me suis replongée dans l'histoire,

Notre histoire de France telle que je l'apprenais dans l'école de mon enfance:

Des dates, des périodes, une chronologie, des lieux et des personnages

Comme Caribert, fils de Clotaire et 'Ingonde; je vous épargne leur arbre généalogique.

Mais ces trois noms sentent bon l'époque des Mérovingiens, vers le sixième siècle.

Si nous vivons une époque troublée, que dire de celle de Caribert, envoyé à la guerre

Avec son frère Gontran contre Chramne, fils révolté de Clotaire, dans la Creuse;

Cela se termina par une retraite à Saint-Georges-Nigremont, je vous passe la suite

Que je n'ai pas compris; ce qui me plaît dans ces prénoms anciens, c'est la redécouverte

D'un temps et de lieux comme la Creuse que je trouve si belle alors qu'elle sanctionne

Souvent le parcours d'un mauvais sujet; j'y irais bien en vacances culturelles et paysagistes.

Caribert alla jusqu'à Berny que j'ai sur le champ envie de visiter, Brennacum antique.

Caribert reçut Paris comme capitale: pas mal comme étrennes même si n'était que Lutèce:

Je la retrouve sous les avenues haussmanniennes et les modernisations écologistes.

Caribert m'emmène dans ses Etats de la Gaule occidentale, au-delà de l' Astérix touristique

Depuis la Bresle, que j'ai peut-être admirer lors de mes errances entre Oise et Somme

Je suis Caribert jusqu'à Amiens où je lui fait voir les Hortillonnages et "Art, ville et paysage."

A Rouen, s'il est sur son territoire, il est aussi sur le nôtre et je lui raconte notre histoire.

Son royaume s'étend jusqu'aux Pyrénées: je retrouve "mon Pais" avec plaisir, "O Toulouse." 

Caribert me presse de venir avec lui jusqu'à ses cités les plus orientales, comme le narre

Le spécialiste de la Gaule romaine, Auguste Lorgnon dont il fit le portrait géographique. Avec Caribert et Nerval en fantôme sur mon épaule qui a pris certaines de ces routes.

Nous retrouvons le Thérain tel qu'il est l'affluent de l'Oise mais le plus haut coeur gothique

Au monde n'était pas encore à Beauvais; sur les pas de Nerval encore, il y a la Nonette,

Gâteau de mon enfance mais aussi porte d'accès à Senlis qui devint plus tard, ville royale.

Nous passons assez vite à Meaux alors que Sens arrête notre course, envie de revoir l'Yonne.

Caribert veut dormir à Chartres que l'on surnomme aujourd'hui, la Capitale

Du parfum et de la lumière. Tours; Poitiers me rappelle une étape très agréable

de nos dernières vacances estivales. Limoges, Cahors, Albi et Conserans.,tous ces paysages

Retrouvailles ou découvertes .Je remercie Caribert du voyage que j'ai fait avec lui en Gaule

Vers les cités orientales.

Pour lire d'autres textes de moi, cf. mes 14 livres en vente par les bannières sur ce blog

Lien permanent

Les commentaires sont fermés.