Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mon poème inédit sur ce blog:Un peu de respect, s'il vous plait

Défi 173 : Josette sort de sa cachette !!!

Andalousie Trez 042

Après les beaux voyages vous vous êtes désaltérés…

d’un drôle de breuvage, on vous a servi une boisson qui vous a statufié sur un banc public !

Racontez ce que vous voyez ou entendez ou même ce qui se passe dans votre tête…

pour retrouver la réalité pour ce lundi 7 novembre 2016

***

Voici la période des citrouilles et des mois noirs,

vos poésies pourraient prendre des teintes oranges

et ou noires pour les jeudis 3 et 10 novembre…

Bon vent, bonne brise !

Voilà ce que nous propose pour ce défi 173

Notre capitaine Josette sur son blog “La cachette à Josette

Le Môt de Dômi

Et bien ma chère Josette

Voilà quelques temps que je suis statufiée

Que je voudrais vous suivre plus assidûment.

Chaque week-end je me dis que je ne vais pas lever le nez de mon ordi,

Que je vais venir tous vous visiter,

Puis …. vous connaissez la musique :)

bateau musique

Quoiqu’il en soit je vogue avec vous :)

Bises amirales chers Croqueurs de Môts.

Dômi.

Un peu de respect, s'il vous plait

J'ai bien vécu, bien bu, bien fait l'amour lors de ma première vie

J'ai souffert mille douleurs indicibles  lors de fiévreuses insomnies

J'ai été aimé, caressé, glorifié, insulté, embrassé, piétiné, admiré, haï

J'ai connu le vent du désert au bord de l'océan et les brouillards salis

 

J'ai marché dans tant de paysages que j'ai regardé de tous mes yeux

Lorsque je suis mort, j'ai cru à l'immobilité et au silence harmonieux

Mais je n'ai jamais été aussi dérangé, piétiné par les jeunes et les vieux

J'espérais le repos, je n'ai que des crachats et des cris irrespectueux

 

J'ai admiré tant de tableaux, effleuré les statues d'un regard ébahi

Je penserais avoir mérité les mêmes égards de la part d'autrui

Quelle erreur, quelle déception, que de saletés et de bruits!

J'aurais pu faire comme eux mais on ne m'avait pas appris

 

A ignorer les panneaux, les interdictions; rester dans le rang

Tel était le mot d'ordre, si je n'étais pas sociable, j'étais aimable

Ma liberté s'arrêtait où commençait celle de mon voisin, même irritant

Pourquoi ne suivent-ils pas mon exemple, ces visiteurs sauvages?

 

1 er novembre 2016

 

Ces notes(que je n'écris pas et dont je donne toujours la source) sont des aspects de ce(ux)que j'aime qui nourrissent ce que j'écris (J'écris et je participe à des ateliers)dont  mes 14 livres en vente par les bannières sur ce blog).

Lisez mes-derniers-textes inédits-sur-ce-blog

 

 

Lien permanent

Les commentaires sont fermés.