Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mon texte inédit sur ce blog:Zénobe

Liste des prénoms du mercredi

Liste des prénoms du mercredi

La cour de récré de JB

  Voici la liste des prénoms proposés

 En bleu = terminé

 

Agrippin 4-1-2017
Jacotte 11-1-2017
Zenobe 18-1-2017
Arthemise 25-1-2017
Fortuné 1-2-2017
Symphorose 8-2-2017
Vulfran 15-2-2017
Espérance 22-2-2017

jill-bill.eklablog.com/liste-des-prenoms-du-mercredi-

Zénobe

 

Zénobe se sent un peu seul avec son prénom rare plus que désuet mais il est fier

Que ce prénom ait eu de si illustres porteurs  que ce soit des Zénobie ou des Zénobe

 

Zénobie était la femme de Rhadamiste, roi d'Ibérie, et fille de Mithridate, roi d'Arménie.    Son époux, forcé de fuir, et craignant de la laisser au pouvoir de l'ennemi, la poignarda          Et la jeta dans l'Araxe ; Nicolas Poussin au 17 e siècle peint le moment où elle est sauvée.          Zénobie fut reconduite en Arménie, où le roi Tiridate la traita en reine[1].

 

Au deuxième siècle, Zénobie est  un sophiste grec, auteur de Proverbes  comme

«  Trébucher deux fois sur la même pierre est indigne. » Il enseignait la rhétorique sous l’empereur Hadrien  à Rome.

 

Au troisième siècle, Zénobie était l’épouse d’Odénat.                                                             Après l'assassinat de celui-ci et de son fils Hairan vers 267, Zénobie fit transférer à Son fils Wahballat les titres de son père, notamment celui de « roi des rois ».

Devant l'incapacité des empereurs à défendre la Syrie, elle parvint à réunir sous son autorité les provinces de Syrie, d'Arabie et d'Égypte, et commença la conquête des provinces d'Asie mineure. Estimant sans doute que son pouvoir valait bien celui d'autres empereurs (tous autoproclamés), elle proclama Wahballat empereur de Rome et prit elle-même le titre d'Augusta comme « père » de l'empereur. Mais Aurélien, empereur depuis l'automne 270, entreprit à la fin de 271 de combattre ces rivaux. Après des victoires près d'Antioche puis près d'Émèse, il s'empara de Palmyre (« Tadmor » en araméen). Capturée par Aurélien, Zénobie fut envoyée à Rome pour figurer au triomphe, après quoi on perd sa trace.

 

10 janvier 2017

 

Je me suis aidée de Wikipédia

 

[1] 53 ap. J.-C.

Lien permanent

Les commentaires sont fermés.