Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mon poème inédit sur ce blog:Derrière le mur

Défi #437

 

Derrière le mur ...

 

samedidefi.canalblog.com/

A vos plumes et stylos pour nous

faire part de vos découvertes à

samedidefi@gmail.com

A tout bientôt !

Derrière le mur

Derrière les « murs, ville et port », il y a Les djinns de Victor Hugo dans Les Orientales

Derrière le  grand mur blanc et nu, il y a le Hareng saur  de Charles Cros dans Le

Coffret de santal. Derrière les murs du Musée du Louvre, il y a le Bord de mer au clair de lune de l’allemand Caspar David Friedrich, illustre représentant du paysage romantique

Derrière le mur du Louvre, il y a une grande étude d’arbres qu’en paysagiste

Claude Gellée dit le Lorrain aimait : sa vision du monde est idéale et arcadienne.

Derrière le mur du Louvre, les quatre saisons de Nicolas Poussin associées à des épisodes

Bibliques ; son art est poétique, novateur et complexe où la nature et l’atmosphère chantent

Derrière le mur du Louvre, une vue d'une plage du Dorset sur la côte sud de l'Angleterre

De John Constable ; elle fut gravée pour illustrer l’ouvrage de David Lucas sur les « Scènes

Du paysage anglais. » Cette scène d’orage s’inscrit dans le triomphe du paysage anglais.

Derrière le mur du Louvre, Le coup de soleil de  Ruisdael que Nerval cite comme

Rembrandt ou Rubens ; la mélancolie rêveuse de ce tableau sied au soleil noir nervalien.

Derrière le mur du Louvre, Baudelaire et  Nerval sont partis tous deux pour un Pèlerinage

A l’île de Cythère, une fête galante avec Les filles du feu[1] avant d’y trouver un « gibet symbolique où pendait mon image...[2] » Nerval a ensuite rejoint Mortefontaine

Dont Corot a peint le Souvenir qui résonne dans mon âme comme un paysage

Intérieur qui vit derrière le mur du Louvre, des musées réels ou imaginaires.

 

10 janvier 2017

 

 

[1] Nerval

[2] Baudelaire, Voyage à l’île de Cythère

Lien permanent

Les commentaires sont fermés.