Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mon texte inédit sur ce blog:Femmes-fleurs

C'est parti pour la 66ème proposition de l'Herbier

 





Recherche picturale Adamante (encore moi) - le pavillon des fleurs -
 

Femmes-fleurs

 

Diego Riviera a sans doute effleuré Natacha Gelman qu’il peint entouré d’arums, sensuelles

Fleurs s’il en est ; la femme aux chrysanthèmes de Degas semble plus frileuse.

J’admire, comme toutes ses œuvres, La danseuse de Gustav Klimt, poitrine

Dénudée et fleurs parmi les fleurs aux couleurs vives. Claude Monet aime peindre sa famille

Dans le jardin fleuri et ailleurs ; Jean Metzinger peint un nu parmi les fleurs, une blonde          Sur fond magenta. Camille Pissarro choisit un enfant et sa mère qui ressortent à peine

Dans le dédale fleuri ; la jeune fille d’Auguste Renoir tient un bouquet de tulipes.

Childe Hassam peint des lilas violet clair, un feuillage vert et sa femme.

Pierre Bonnard installé dans une maison au Canet que j’ai visité opte pour le jaune

Du mimosa, boules de soleil avec une femme ; avec la délicatesse qui le caractérise,

François Boucher associe classiquement à la manière de Ronsard aux roses.

Octavio Ocampo me donne envie de le connaître plus avec sa Femme-fleur délicate.

Théo van Rysselberghe peint Daisy Weber parmi une nuée de fleurs mauves.

Kees von Dongen a pris une baronne pour modèle tenant un bouquet, rehaussé d’un peu de rouge. Piet Mondrian a choisi la passion pour ces fleurs et sa femme grisâtre.

 

14 février 2017

Les commentaires sont fermés.