Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mon texte inédit sur ce blog:Berthe Morisot

Pour la page 70, un portrait

 



 
 
"Au bal" de Berthe Morisot -  musée Marmottan-Monet
 
 
 
Berthe naît le 14 janvier 1841 à Bourges et décède le 2 mars 1895 à Paris.
Initiée par sa mère à la peinture elle fut membre fondatrice du mouvement impressionniste et reconnue comme "une artiste à part entière" en particulier par Degas. Elle fut aussi  l'épouse d'Eugène Manet.
Plus sur wikipédia
imagesreves.blogspot.fr/

En mai 2013, au Musée Marmottan Monet après avoir revu toujours autant de plaisir les derniers Nymphéas de Monet, j’ai visité l’exposition sur Marie Laurencin,  une des rares femmes à mener une carrière de peintre dès le début XXe siècle. La majeure partie des œuvres provient de l’unique musée consacré à Marie Laurencin, qui se trouve… à 200 kilomètres au nord de Tokyo.                  

Juste avant Marie Laurencin, Berthe Morisot est l’amie d’Edouard Manet et souvent sa modèle.        

Elle peint aussi beaucoup. En 1869, la « Vue du petit port de Lorient » est un bijou de paysage que ne contemple pas une femme assise sur un muret à droite et perdue dans ses pensées.                   

En 1873, une femme joue à « cache-cache » avec une petite fille dans un paysage naturel avec un village en arrière-plan. Ce tableau fut présenté au premier salon impressionniste de 1874.En 1875, elle consacre quatre tableaux aux environs de Gennevilliers.                                                              

 Si le portrait n’est pas ce que je préfère, les  portraits de lecteurs ou de lectrices -comme la « Jeune fille » de 1888- me charment- parce que peinture et lecture me semblent intimement liées. « La lecture » de 1869-70 est exposée au Salon des Beaux –Arts de 1870. Comme beaucoup d’autres impressionnistes, les toiles de Berthe Morisot ont souvent pour cadre Paris.

Ainsi, dans «Femme et enfant au balcon » (1872), le dôme des Invalides apparaît à l’horizon alors que dans « Vue de Paris depuis le Trocadéro »(1872), elle expérimente le vaste paysage urbain panoramique.

Berthe Morisot est l’épouse d’Eugène Manet. Elle meurt à 54 ans sans la reconnaissance de son œuvre de peintre qui viendra très tardivement à la fin du vingtième  siècle et au début du vingt et unième à la faveur d’expositions consacrées à l’impressionnisme ou à elle seule en France et aux Etats-Unis. Le musée Marmottan Monet possède quatre vingt de ses toiles.

 

13 mars 2017

Lien permanent

Les commentaires sont fermés.