Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Une nuit gourmande(pour les Croqueurs de mots)

 

Annonce_Croqueurs de mots_Défi N°196

Ohé Matelôts !!!

 A la barre pour cette quinzaine,

notre amie Colette qui nous propose

deux môts en toute simplicité …

Nuit et Jour

 

 

À partir de cela,

vous écrirez un petit quelque chose,

comme vous l’entendez :

en prose ou en vers,

pour le lundi 4 décembre.

Pour les jeudis poésie :

le jeudi 30 novembre : Nuit

et pour le jeudi 7 décembre : Jour

Publication libre si vous préférez !

Bonne quinzaine !

Colette

Le Môt de Domi

Bonjour Colette

Bonne nuit Matelôts

Ben oui nous sommes un peu en décalage avec toi

mais le principal étant qu’on trouve toujours

le moyen de communiquer 
<a id=

Une nuit gourmande

Nuit gourmande                                                                                                                             

Nuit de toutes les demandes                                                                                                    

Nuit câline                                                                                                                               

Nuit d’amour                                                                                                                               

« Où l'on croit rêver jusqu'au petit jour[1] ! »                                                                                        

Nuit gourmande                                                                                                                                   

Nuit de toutes les demandes                                                                                                              

Nuit câline

Ma grand-mère me chantait des nuits câlines                                                                            

Et je rêvais d’une nuit gourmande                                                                                              

Où tous les sens en sarabande                                                                                          

Seraient comblés en parties fines

Je faisais ma commande                                                                                                                      

Dans un catalogue érotique                                                                                                       

 De caresses exotiques                                                                                                                   

A un père NOEL  de contrebande

J’étais déjà grande                                                                                                                      

Mais je me rêvais géante                                                                                                         

Maîtresse ébouriffante                                                                                                          

D’une nuit gourmande

J’enfilais ma houppelande                                                                                                                          

De petit chaperon rouge                                                                                                                  

 Mais j’étais déjà dans l’offrande                                                                                                

De claques et de bouges

Nuit gourmande                                                                                                                             

Nuit de toutes les demandes                                                                                                    

Nuit câline                                                                                                                               

Nuit d’amour                                                                                                                               

« Où l'on croit rêver jusqu'au petit jour[2] ! »                                                                                        

Nuit gourmande                                                                                                                                   

Nuit de toutes les demandes                                                                                                              

Nuit câline

12 juin 2017

 

 

[1] http://www.lauravanel-coytte.com/archive/2017/06/12/anny-flore-nuits-de-chine-1955-5953418.html

[2] http://www.lauravanel-coytte.com/archive/2017/06/12/anny-flore-nuits-de-chine-1955-5953418.html

 

Semaine du 12 au 18 juin 2017 - Une nuit gourmande

 
Nés quelque part très certainement, nous avons depuis lors vécu des jours et des nuits, que nous ne saurons compter par respect pour nos différents âges :)
D'ailleurs, ne pensons-nous pas comme ce cher Corneille : "Aux âmes bien nées, la valeur n'attend point le nombre des années."

Mais cessons là nos digressions pour revenir au thème de la semaine !
Autobiographie ou pure imagination, nous vous proposons de nous décrire, en prose ou en vers, ce que vous entendez par : "Une nuit gourmande".

Bien entendu votre texte devra nous parvenir avant dimanche 18 juin minuit à l'adresse habituelle impromptuslitteraires[at]gmail.com
 
http://impromptuslitteraires.blogspot.f
Lien permanent

Les commentaires sont fermés.