Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mon poème inédit sur ce blog:Griserie

Sujet semaine 37/2017

Bauduen - image  Annick SB - clic

 

 

 

Le mot à insérer facultativement est : GRISERIE

http://miletune.over-blog.com/

Griserie

Griserie du paysage réel après avoir  vu dans un  tableau de  Dufy à la Maison des Lumières[1]

Griserie des paysages au Musée d'Art Moderne de Troyes[2]: partir en voyages immobiles[3].

Griserie de reconnaître au Musée de la Fère[4] un paysage qu'on a déjà vu en nature ou ville.

Griserie de voir en vrai un paysage de Vermeer après l'avoir seulement contemplé en livre[5].

Griserie du réel avec surprises: plus de pluie, plus de vent, plus de soleil que dans l'oeuvre.

Griserie de découvrir une représentation du réel et avoir envie d'aller voir le réel en paysage

Griserie de la reconnaissance d'un lieu en tableau:  avec le froid qui mordait mon visage

Griserie de la connaissance, de la curiosité du réel et de la représentation du paysage.

 

10 septembre 2017

 

 

[1] http://www.lauravanel-coytte.com/archive/2017/08/01/au-musee-de-langres-j-ai-vu-5967956.html

[2] http://www.lauravanel-coytte.com/archive/2014/03/02/musee-d-art-moderne-de-troyes-5307014.html

[3] http://www.lauravanel-coytte.com/archive/2017/09/10/les-voyages-immobiles-5978457.html

[4] http://www.lauravanel-coytte.com/archive/2017/07/19/secondes-italiennes-la-peinture-italienne-au-musee-jeanne-d-5960700.html

[5] http://www.lauravanel-coytte.com/archive/2017/08/07/c-est-au-mauritshuis-de-la-haye-que-j-ai-pu-admirer-vue-de-d-5969415.html

Lien permanent

Les commentaires sont fermés.