Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mon texte inédit sur ce blog:Des souris et des hommes

Atelier d’écriture n°294

Me revoici avec la nouvelle photographie.
Ces derniers temps, les textes de l’atelier d’écriture utilisent certains mêmes ressorts narratifs.
Aussi, voici quelques conseils.
– Créez des histoires issues de votre imaginaire. Chaque texte peut avoir une part autobiographique, mais enrobez-la, déviez la réalité comme au travers d’un prisme.
– Variez les registres : ne vous cantonnez pas à un seul ton, sortez de votre zone de confort, grattez vers l’inattendu, surprenez votre lecteur.
– Cet atelier est un exercice d’écriture : l’entraînement est justement de ne pas rester enfermé dans un seul registre. Même si chacun a une patte ou une griffe, ouvrez votre horizon.
– Ne pas écrire du glauque ne veut pas dire non plus de tomber dans le rose girly : nuancez, utilisez toutes les palettes de la réalité. Les couleurs sont nombreuses.

Il me semblait utile d’énoncer ces ajustements, qui, ma foi, sont « normaux » pour n’importe quel « animateur » d’un atelier.

Allez, hop, j’ai assez parlé, place à la création.

La photo là-bas

Des souris et des hommes

Une pile de quinze exemplaires du même livre sur une étagère d'une bibliothèque ou un centre

De documentation comme le mien des livres qui attendent d'être lus ou mis à la poubelle.

Des couvertures, des étiquettes, des pages, du papier, de l'encre et des mots à lire.

Un homme qui écrit un livre, qui veut être lu, comme moi, écrire, lire, deux solitudes.

Deux hommes, saisonniers de ranch errant sur les routes de Californie, un rêve:

Etre propriétaires d'un élevage de lapins que Lennie aime comme toute chose douce.

Lennie garde des souris mortes ou des lapins dans sa poche pour leur aspect de "peluche."

Caresse tendre que sa force physique et sa déficience mentale vont transformer en drame:

Caressant les cheveux de la femme son patron, il la tue accidentellement et panique.

Traqué par le mari, blessé, il est achevé par son ami d'une balle dans la nuque.

"Les plans les mieux conçus des souris et des hommes souvent ne se réalisent

Pas[1]" vers qui inspire le romancier américain. Un homme qui écrit un livre

Qui veut être lu, comme moi, écrire, lire, trois solitudes.

 

9 FEVRIER 2018

 

[1] Robert Burns, poète

Lien permanent

Les commentaires sont fermés.