Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mon texte inédit sur ce blog:Vieilles pierres

Le thème de la semaine

 

Si la reine de la soul est immortelle, les vieilles pierres le sont tout autant. Saurez-vous les faire parler ?
 
En vers ou en prose dites-nous ce que vous inspire telle ou telle photo et envoyez votre texte à l'adresse habituelle impromptus[at]gmail.com d'ici dimanche 16 septembre 



 
 
_________________________________________________________________________________

Vous pouvez toujours, bien sûr, visiter la page Facebook des Impromptus Littéraires : Cette page est accessible ici !

Notre souhait est que cette page devienne un lieu d'échange à la fois convivial et décontracté, tout en conservant bien entendu l'esprit des Impromptus et le respect des Instructions Générales du site.

Vous pourrez vous exprimer à votre guise, poster des photos, proposer des idées de thème, parler de vos coups de cœur (ou coups de gueule) littéraires, nous faire part de vos impressions, suggestions, avis sur le site … etc …[1]

Nous nous efforçons d'illustrer les thèmes hebdomadaires, mais aussi de communiquer de façon plus interactive :)

N’hésitez pas à nous y rejoindre …

Les instructions générales de participation sont accessibles ici.
Pour revenir à la page d'accueil il faut cliquer ici

Notes
[1] Si vous êtes vous-même inscrits sur Facebook. Mais si vous n’êtes pas (encore) inscrits, ou ne le souhaitez pas, vous pouvez tout de même consulter la page, et nous faire des retours par mail.
 
http://impromptuslitteraires.blogspot.com/p/le-theme-de-la-semaine.html

Vieilles pierres

J'ai laissé la craie[1] et l'andouillette[2] de Troyes, le calcaire et le fromage de Chaource[3]

Pour la cathédrale de Reims[4] qui a ressuscité de la première guerre et la Tourelle de St Mandé[5].

J'ai retrouvé la pierre dure de l'Yonne à l'église St Ambroise[6] et le saccage sacré à St Quentin[7].

J'ai raté le tumulus de Ste Savine[8] mais pas les briques de l'Eglise St Christophe de Tourcoing[9]ou celles de l'hôtel de ville de Mouscron[10] ou de St Corneille de Hem[11].

J'ai laissé les briques du Nord pour les châteaux cathares et la pierre rose de Toulouse.

J'ai laissé le piton rocheux de Foix[12] pour le Massif central et celui du Pilat[13]: je m'y suis marié en découvrant le charbon de St Etienne[14]. J'ai aimé le béton armé et le marbre de Casablanca. Je l'ai quitté, je suis revenue à St Etienne par la Drôme des Collines et l'Auvergne.

Les humains vont et viennent, vous quittent  et vous trahissent alors que les pierres

Et leurs paysages vous restent fidèles; c'est pourquoi je m'appuie plus sur eux que sur

Les humains de passage.

 

13 septembre 2018

 

[1] https://journals.openedition.org/lha/177

[2] http://www.lauravanel-coytte.com/archive/2017/08/14/andouillette-de-troyes-5971149.html

[3]https://www.fromages-aop.com/a-la-decouverte-du-chaource/

[4] https://www.histoire-image.org/fr/etudes/destructions-guerre-14-18

[5] https://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Mand%C3%A9_(m%C3%A9tro_de_Paris)

[6] https://www.patrimoine-histoire.fr/Patrimoine/Paris/Paris-Saint-Ambroise.htm

[7] http://www.encyclopedie.picardie.fr/Basilique-de-Saint-Quentin.html

[8] https://fr.wikipedia.org/wiki/Croix_La_Beigne

[9] https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89glise_Saint-Christophe_de_Tourcoing

[10] https://fr.wikipedia.org/wiki/Mouscron

[11] https://fr.wikipedia.org/wiki/Hem_(Nord)

[12] https://fr.wikipedia.org/wiki/Hem_(Nord)

[13] https://fr.wikipedia.org/wiki/Duni%C3%A8res

[14]http://www.musee-mine.saint-etienne.fr/

Lien permanent

Les commentaires sont fermés.