Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Alfred de Musset, « Le mie prigioni » (« Mes prisons »), Poésies nouvelles, 1850.(pour les Croqueurs de mots)

Oyez oyez bravs gens de plume...

En 1841, s’étant dérobé au service de la Garde nationale, Musset passe plusieurs jours en prison. Cette mésaventure se renouvellera en 1843, puis en 1849.

On dit : " Triste comme la porte
D'une prison. "
Et je crois, le diable m'emporte !
Qu'on a raison.

D'abord, pour ce qui me regarde,
Mon sentiment
Est qu'il vaut mieux monter sa garde,
Décidément.

Je suis, depuis une semaine,
Dans un cachot,
Et je m'aperçois avec peine
Qu'il fait très chaud.

Je vais bouder à la fenêtre,
Tout en fumant ;
Le soleil commence à paraître
Tout doucement.

C'est une belle perspective,
De grand matin,
Que des gens qui font la lessive
Dans le lointain.

Pour se distraire, si l'on bâille,
On aperçoit
D'abord une longue muraille,
Puis un long toit.

Ceux à qui ce séjour tranquille
Est inconnu
Ignorent l'effet d'une tuile
Sur un mur nu.

Je n'aurais jamais cru moi-même,
Sans l'avoir vu,
Ce que ce spectacle suprême
A d'imprévu.

Pourtant les rayons de l'automne
Jettent encor
Sur ce toit plat et monotone
Un réseau d'or.

Et ces cachots n'ont rien de triste,
Il s'en faut bien :
Peintre ou poète, chaque artiste
Y met du sien.

De dessins, de caricatures
Ils sont couverts.
Çà et là quelques écritures
Semblent des vers.

20 septembre 1843.

Alfred de Musset, « Le mie prigioni »
(« Mes prisons »), Poésies nouvelles, 1850.

https://www.annabac.com/annales-bac/textes-de-musset-apollinaire-sarrazin-tableau-de-van-gogh

 Oyez oyez bravs gens de plume...

Oyez oyez braves gens de plume...

 

 

Pour le quart 208 c'est moussaillon JB qui s'y colle.

Quinzaine du 17 au 30 septembre 2018

(Notre commandant Dimdamdom va être empêchée un p'tit temps.)

 

Il me fallait trouver, vite fait, un sujet pour le lundi en huit... yes

Plus deux thèmes en jeudis poésie.

 

Je vous propose de clamer votre innocence dans une affaire mal barrée pour vous... eh oui !

Défendez-vous bec et ongles moussaillons, je compte sur tous pardi.

Ceci pour le lundi 24 septembre avec trois mots en imposé :

« saint-frusquin, échafauder, alcades »

 

Pour le jeudi poésie 20 septembre : «L'injustice» ou laissé au choix

Pour le jeudi poésie 27 septembre : «l'enfermement» ou laissé au choix 

 

Allez,

La coquille repart de plus belle, hisse et haut !

 

Bien cordialement, votre dévoué moussaillon JB

 

 

Oyez oyez bravs gens de plume...

 Dessin FLOCK

http://jill-bill.eklablog.com/oyez-oyez-braves-gens-de-plume-a148642222

Lien permanent

Les commentaires sont fermés.