Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mon texte inédit sur ce blog:Les précolombiens

Après avoir dégusté toutes sortes de fromages dont la France est si riche, nous vous emmenons sur les routes chiliennes.

Que vous préfériez la Patagonie avec le magnifique glacier Serrano ou les Moaïs mystérieux de l'île de Pâques, vous avez une belle aventure à nous conter... 

Et vous aurez même deux semaines pour nous proposer vers ou prose soit jusqu'au dimanche 24 février
à l'adresse habituelle : 

                                                             impromptuslitteraires[at]gmail.com




 



Photos de Lilousoleil
 

Les précolombiens

Quand j’étais gamine, cette période des Incas (et autres peuples moins connus) au Chili me fascinait. Elle me fascine toujours : leur apparition, leur mode de vie, leur disparition. Tout me paraissait beau et violent. A l’école, nous avions aussi lu un livre sur la mystérieuse Ile de PAQUES  selon le titre de l’ouvrage. Dans d’autres zones de l’Amérique, les mayas, Aztèques, Toltèques (etc.), toutes ces civilisations flamboyantes me faisaient rêver et me donner envie d’aller voir sur place. Ensuite, j’ai découvert la suite et la fin de toutes ces civilisations du Chili, Pérou, Mexique (etc.). C’était triste et beau comme on l’est à l’adolescence en lisant les « Fleurs du Mal. » Leur présent de violence, drogue et déchéance ne donnait plus envie d’y aller mais était toujours intéressant. Comment en est-on arrivé là ? N’est-pas un peu comme chez nous une question d’oubli de la culture, de l’éducation et des pyramides de la tradition envahies par les mauvaises herbes ?

11 février 2019

 

Lien permanent

Les commentaires sont fermés.