Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Catégories : Nerval Gérard de

    Paysages "déjà vus", déjà décrits dans le "Voyage en Orient" de Gérard de Nerval

    e782697959404aebc05fdbf050f4687a.jpg

    O. C, II, 385, Du haut des pyramides : « La vue est fort belle, comme on peut le penser, du haut de cette plate-forme. Le Nil s’étend à l’Orient depuis la pointe du Delta jusqu’au-delà de Saccarah, où l’on distingue onze pyramides plus petites que celles de Gizeh. A l’occident, la chaîne des montagnes libyques se développe en marquant les ondulations d’un horizon poudreux. La forêt de palmiers qui occupe la place de l’ancienne Memphis, s’étend du côté du midi comme une ombre verdâtre. Le Caire, adossé à la chaîne aride du Mokatam, élève ses dômes et ses minarets à l’entrée du désert de Syrie. Tout cela est trop connu pour prêter longtemps à description. »




    Paysage vu du haut


    Mes recherches sur les paysages dans le "Voyage en Orient" de Nerval en DEA sont dans la continuité de mon mémoire de maîtrise sur "Le paysage dans les oeuvres poétiques de Baudelaire et Nerval" publié maintenant comme mes 2 recueils sur The book sous le titre "Des paysages de Baudelaire et Nerval."

    http://www.thebookedition.com/des-paysages-de-baudelaire-et-nerval-jacques-coytte-p-1283.html

  • Catégories : Jeux

    Jeu à envoyer par mail

    Jeu envoyé par ma petite soeur, Marie et repris par les Equipières.

    Voilà comment Enriqueta me voit:
    http://lequipedechoc.over-blog.com/pages/Laura-220989.html

    et comment ma soeur me voit:http://lequipedechoc.over-blog.com/pages/Laura_par_Marie-231688.html

    Et les réponses des Equipières sur leur blog:http://lequipedechoc.over-blog.com/article-15840403-6.html#anchorComment

    Lien permanent
  • Catégories : Livre

    F. Laut, Nicolas Bouvier. L'oeil qui écrit

    051bf40d2e367affbaaace89ea9a7773.jpg

    Titre

    Nicolas Bouvier. L'oeil qui écrit

    Auteur

    François Laut

    Paru le

    29/12/2007

    Editeur

    PAYOT

     

     

    RESUME de Nicolas Bouvier

     

     

    Nicolas Bouvier (1929-1998) : écrivain-voyageur ? Sans doute, mais d'abord écrivain tout court, et puis aussi Genevois, poète, photographe...
    A seize ans, celui qui s'emploiera à " raconter le voyage pour apprendre à écrire " sait qu'il veut sillonner le monde et inventer un art de la vie. Il part sur la route de l'Orient, d'abord en auto avec un ami jusqu'à Ceylan, puis seul jusqu'au Japon. Quand il rentre à Genève pour se marier et fonder une famille, il a quasiment dans sa besace la matière des trois livres qui font sa réputation aujourd'hui : L'Usage du monde, Chronique japonaise, Le Poisson-Scorpion.
    Il lui faudra du temps pour les écrire, il lui faudra voyager encore à travers le monde, et aussi voyager dans sa mémoire. Ce portrait se fonde sur des documents inédits : la correspondance de l'écrivain (notamment avec le peintre Thierry Vernet, son meilleur ami), ses feuilles de route et ses carnets. François Laut, qui l'a connu, a également interrogé ses proches. C'est donc un Nicolas Bouvier intime qu'il nous raconte, introspectif, souvent déprimé, toujours ironique, pleinement artiste.
    On suit le Genevois dans les voyages qu'il n'a pas racontés et dans ce qu'il a tu ou écarté des voyages qu'il a racontés. On le voit batailler en poète avec l'écriture et ses démons intimes ; on le voit vivre, aimer, souffrir en consumant son existence.

     

     

    http://www.fabula.org/actualites/article21985.php

  • Catégories : Nerval Gérard de

    Paysages "déjà vus", déjà décrits dans le "Voyage en Orient" de Gérard de Nerval

    aee507051a4963f2e5aac8016e50c082.jpgO. C, II, 231, l’Adriatique : « Il y a de beaux paysages, sans doute, dans les montagnes sombres qui creusent l’horizon ; mais tu peux en lire d’admirables descriptions dans Jean Sbogar et dans Mademoiselle de Marsan de Charles Nodier ; il est inutile de recommencer. »

    Cadrage
    Présence du mot paysage

    Mes recherches sur les paysages dans le "Voyage en Orient" de Nerval en DEA sont dans la continuité de mon mémoire de maîtrise sur "Le paysage dans les oeuvres poétiques de Baudelaire et Nerval" publié maintenant comme mes 2 recueils sur The book sous le titre "Des paysages de Baudelaire et Nerval."

    http://www.thebookedition.com/des-paysages-de-baudelaire-et-nerval-jacques-coytte-p-1283.html

  • Catégories : La culture

    Le fil de Télérama.fr

    Deux lettres manuscrites d'Emile Zola ont été volées dans la nuit de mercredi à jeudi derniers à la mairie de Médan, Yvelines,
    où l'auteur possédait une maison. Ah, Les Soirées de Médan ne sont plus ce qu'elles étaient...

    Sandrine Bonnaire et Diane Kruger feront partie du jury du 58e festival du film de Berlin présidé par Costa-Gavras, qui débute le 7 février prochain.

    Lien permanent
  • Catégories : L'actualité

    L'acteur Philippe Khorsand est mort

    L.S. (lefigaro.fr) avec AFP
    30/01/2008 | Mise à jour : 08:56 |

    Le comédien Philippe Khorsand en 2003 (Guez/AFP)

    Révélé par la série «Palace», l'ex-pensionnaire de la Comédie Française est décédé à l'âge de 59 ans.

    VIDÉO - Retrouvez Philippe Khorsand dans un extrait de l'émission d'humour «Merci Bernard»

    Le comédien Philippe Khorsand, révélé au grand public par la série TV « Palace » de Jean-Michel Ribes, est décédé mardi matin à Paris, à l'âge de 59 ans, des suites d'une maladie.

    Pensionnaire de la Comédie-Française de 1988 à 1989, Philippe Khorsand, formé au cours Simon, avait fait ses débuts au cinéma en 1971 dans « Laisse aller, c'est une valse » de Georges Lautner. Au cinéma, il avait notamment incarné Antoine dans le film « Mes meilleurs copains » de Jean-Marie Poiré. A la télévision, il faisait partie de la distribution des séries « Une famille formidable » et « Soeur Thérèse.com ». Il était également connu du grand public pour son rôle récurrent dans les spots publicitaires de l'assurance MAAF.

    Au total, il a tourné une cinquantaine de films et joué dans une trentaine de pièces de théâtre, dont 10 ont été mises en scène par Jean-Michel Ribes, actuel directeur du Théâtre du Rond-Point à Paris.

    Vidéo : Extrait du film «Mes meilleurs copains»

     

    4ac2887b1a388616804d39dc7213b0ad.jpghttp://www.lefigaro.fr/culture/2008/01/29/03004-20080129ARTFIG00510-l-acteur-philippe-khorsandest-mort.php

  • Catégories : La télévision

    Voici venir l'orage

    6d07975dcbbc0b4877262c80bd95bdd2.jpgA Moscou, en 1900, Grigori Davidovitch Schneider possède une maison de couture très réputée. Mais sous le règne du tsar Nicolas II, les Russes de religion juive sont soumis à une législation de plus en plus répressive. Seuls les puissants industriels juifs ont le droit de résider dans les grandes villes. Tous les autres en sont chassés vers des zones de résidence autorisées. Pour pouvoir rester à Moscou, en étant artisan et juif, Grigori Schneider et sa famille ont dû se convertir à la religion orthodoxe. Ils s'efforcent de continuer à mener une vie normale malgré les soubresauts de l'Histoire et l'hostilité à l'égard des juifs...

    FRANCE 2 MARDI 29 JANVIER 2008 DE 20H50 À 22H40 (110')

    http://television.telerama.fr/tele/emission.php?id=7967245

    Lien permanent