Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Catégories : Poe Edgar Allan

Les contes macabres

CONTES%20MACABRES%20(LES).jpg

Sept nouvelles célèbres du poète romancier américain Edgar Allan Poe, réunies en un seul recueil, font l'objet d'une nouvelle publication originale rehaussée par des illustrations de Benjamin Lacombe. Il s'agit de :

- Bérénice,

- Le Chat noir,

- L’Île de la fée,

- Le Coeur révélateur,

- La Chute de la maison Usher,

- Le Portrait ovale,

- Morella.

Une introspection romanesque ancestrale aux portes de l'horreur.

Par Phibes

Avis de Sceneario.com

(01 Décembre 2009)


"Les contes macabres" n'est pas à proprement parler une bande dessinée. S'inscrivant toutefois dans la collection "Métamorphose" de chez Soleil, ce tome est plutôt une translation manuscrite regroupant plusieurs nouvelles écrites par le célèbre auteur Edgar Allan Poe et sélectionnées par l'illustrateur Benjamin Lacombe ("L'esprit du temps", "Généalogie d'une sorcière", "L'enfant silence"...) en fonction de leur point commun, à savoir leur côté sinistre voire effrayant.


Présenté sous la forme d'un volume imposant digne d'un grimoire ancien, cet ouvrage ne peut que susciter bien des tentations. En effet, arborant une couverture somptueuse dont la couleur noire prédominante est en totale harmonie avec la teneur lugubre des propos internes évoqués, possédant un dos toilé confirmant cette sensation luxueuse, renfermant un marque-pages (à gros grammage) en tissu, son attrait est conforté par la somptueuse représentation féminine (Bérénice) dégageant une aura gothique bien accrocheuse.


Outre les sept contes qui révèlent l'une des nombreuses facettes du romancier hors pair du 19ème que tout le monde connaît, on reste suspendu aux magnifiques illustrations de Benjamin Lacombe. Ce dernier réalise un travail prodigieux quant à la mise en avant de ses images, insérées, pour certaines, dans un cadrage à l'ancienne (genre médaillons). La douceur de son style très proche des gravures de livres anciens est à l'origine de représentations de personnages d'une grande beauté, légèrement déformés, aux yeux subtilement démesurés et dégageant une aura envoûtante. La minutie de son coup de pinceau vaporeux révèle une recherche presque infinie du détail démontrant pertinemment la rigueur qu'il semble s'imposer.


A noter que pour parfaire l'évocation de l'illustre romancier, une analyse biographique de ce dernier réalisée par le non moins illustre Charles Baudelaire, accompagne les contes. Elle est suivie de quelques notes et d'autres biographies concernant les intervenants à l'ouvrage.


"Les contes macabres" est donc une heureuse initiative qui permettra à nombre de lecteurs de revisiter Edgar Poe Allan dans ses frasques littéraires sombres tout en admirant le travail charmeur de Benjamin Lacombe.

Par Phibes


http://www.sceneario.com/bd_13041_CONTES%20MACABRES%20(LES).html
Lien permanent

Les commentaires sont fermés.