Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Catégories : Le cyclisme

La Vuelta 2010 en chiffres

Romain Canault (Sport24.com)
23/08/2010 | Mise à jour : 16:08

La Vuelta 2010 affiche un parcours innovant
La Vuelta 2010 affiche un parcours innovant Crédits photo : Panoramic

A l'occasion de son 75e anniversaire, le Tour d'Espagne s'est offert un lifting. L'édition 2010, qui débutera ce samedi 28 août, apporte plusieurs nouveautés. Tour d'horizon en chiffres.

 352,6
C'est le nombre total de kilomètres que les coureurs devront parcourir durant les 3 semaines de course. Un tracé plutôt original, où pas moins de 40 cols sont au programme. Dès le premier jour, un contre-la-montre nocturne assez inattendu a été mis en place. Un chrono de 16,5 km dans les rue de Séville, et ce, à partir de 21h. En suivant le sens inverse des aiguilles d'une montre, les participants quitteront l'Andalousie pour longer les bords de la Méditerranée avant de rejoindre les Pyrénées et les étapes montagneuses tant attendues. Tous les types de coureurs auront la possibilité de se mettre en évidence, avant, bien sûr, la traditionnelle arrivée à Madrid.

208
Comme le nombre de kilomètres de l'étape la plus longue de cette Vuelta 2010. Il s'agira de la 11e étape ralliant Vilanova i la Geltrù à Andorre (Vallnord/Secteur Pal).

198
C'est le nombre de coureur qui s'élanceront sur ce nouveau tracé. 22 formations pourront en découdre avec notamment la participation de deux équipes Continentales, Andalucia-Cajasur et Xacobeo Galicia, invitées par les organisateurs de l'épreuve.

41
Comme l'âge d'Inigo Cuesta. Le grimpeur espagnol de l'équipe Team Cervelo, né en juin 1969, est toujours là, lui qui a commencé sa carrière en 1994 au sein de la formation Euskadi. L'ancien vainqueur du Tour du Pays Basque en 1998, détient également un autre record : celui d'avoir le plus de participations à la Vuelta avec 17 éditions consécutives ! (en comptant 2010)

6
Comme le nombre d'arrivées en altitude. Cette année encore, les organisateurs de la Vuelta ont concocté un parcours assez montagneux, favorable aux grimpeurs qui attendrons de pied ferme une troisième semaine pyrénéenne qui s'annonce particulièrement dantesque. Les choses sérieuses commenceront à partir de la 14e étape et l'arrivée à Pena Cabarga. Le lac de Covadonga sera également un terrain de chasse pour les leaders lors de l'étape suivante avant la succession de 3 cols de 1ère catégorie lors de la 16e étape. Puis viendra la terrible ascension du Bola del Mundo, un col classé hors catégorie synonyme de juge de paix, placé la veille de l'ultime étape de Madrid.

3
C'est l'objectif de David Moncoutié. Le grimpeur de la Cofidis, tentera de glaner son 3e maillot de meilleur grimpeur consécutif, après ceux de 2008 et 2009. Le coureur français rejoindrait alors Julio Jimenez dans l'histoire de la Vuelta, ayant décroché ce maillot consécutivement en 1963, 1964 et 1965.

http://www.lefigaro.fr/cyclisme/2010/08/23/02007-20100823ARTSPO00381-la-vuelta-2010-en-chiffres.php

Les commentaires sont fermés.