Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Catégories : CE QUE J'AIME/QUI M'INTERESSE, La période du romantisme, Voyage

Charles Nodier - La Fabrique du Romantisme

 

Charles Nodier - La Fabrique du Romantisme : Jean-Baptiste Isabey (1767-1855), Escalier de la tourelle du château d’Harcourt, 1827 © Cherbourg-Octeville, musée Thomas Henry / D. Sohier    Charles Nodier - La Fabrique du Romantisme : Alexandre-Évariste Fragonard (1780-1850), Ruines du palais de la Reine Blanche à Léry, 1824.  Voyages pittoresques et romantiques dans l’ancienne France, Ancienne Normandie, 1825. © Paris, Fondation Taylor / Thomas Hennocque    Charles Nodier - La Fabrique du Romantisme : Léon Jean-Baptiste Sabatier (? -1887), Rochers de l’Aiguille, 1833. Voyages pittoresques et romantiques dans l’ancienne France, Languedoc, 1837. © Paris, Fondation Taylor / Thomas Hennocque   

11/10/2014 - 18/01/2015
Site de l'exposition
Musée de la vie romantique
Musée de la vie romantique
75009 Paris



Localisez

Charles Nodier a su rassembler dans son Salon de la Bibliothèque d’Arsenal les peintres et écrivains majeurs du début du XIXème siècle. Peintures, recueils et dessins réunis reflètent son statut de véritable creuset du Romantisme. C’est sous la direction du baron Taylor, que les Voyages pittoresques, vingt-quatre volumes de gravures pittoresques et historiques sur les provinces françaises, s’imposent comme premier recueil du riche patrimoine français, et placent Nodier au cœur de la naissance du mouvement romantique. Son influence s’étendra au théâtre, à l’opéra et aux arts décoratifs.


Aloïs Angebault

http://www.artabsolument.com/fr/default/exhibition/detail/2305//Charles-Nodier-La-Fabrique-du-Romantisme.html

Les commentaires sont fermés.