Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Je suis nomade(pour les croqueurs de mots)

 

Tiens c’est sa fête aujourd’hui, la voilà à la barre des Croqueurs de Môts pour ce défi 205 ,

A cette occasion,  Jazzy nous propose  de larguer les amarres du quotidien

et de nous projeter dans le futur  pour le défi du lundi 14 mai .

Nous sommes en 2500 d’étranges créatures ont investi la planète ,

mi – robots mi  créatures de légendes .

Adeptes du lipogramme elles se sont chargées d’éliminer toute lettre G de leur vocabulaire.

A nous d’imaginer un dialogue ou une histoire en nous inspirant de cette photo .

Ou si vous préférez,   donnez la parole à cet ours polaire, arrivé dans nos contrées,

adepte lui aussi du même lipogramme ( sans G) .

 

Pour le premier jeudi poésie le 10 mai

thème le fantastique   en chanson ou en poème ou thème  libre

http://croqueursdemots.apln-blog.fr/2018/05/08/point-de-g-pour-le-defi-205-mene-par-jazzy/

Je suis nomade dans les œuvres et les artistes que j’aime

Tantôt Redon et son » masque » qui « sonne le glas funèbre »

Alors je vais « La cloche fêlée » de Charles Baudelaire

Je réécouterais Léo Ferré qui chante cette « cloche-âme. »

 

Au Taboo, pas besoin de bagou

Son épaule est tattoo, tattoo

Je vais de la gravure au poème puis du poème à la musique

Puis je retourne voir Francisco Goya en son musée de Castres

J’admire avec effroi son « Saturne dévorant ses enfants », poème

D’images fortes qui me ramène aux "Phares" de Baudelaire

 

Tatoue-moi sur tes seins

Fais-le du bout de mes lèvres

 

Je suis nomade de Castres à Madrid ou Gaudi à Barcelone

Je voyagerais jusqu'au Japon pour voir avec toi des estampes

J'écouterais Daho, Ferré, Georges Chelon et des comédies musicales

Sans me soucier d'être intello ou populaire, sans honte ni complexe

 

Au Taboo, pas besoin de bagou Son épaule est tattoo, tattoo

Je reprendrais "Les Fleurs du mal" mais j'aurais le spleen avec son camarade

Gérard de Nerval que je lirais en regardant Watteau et ses "Fêtes Galantes"

J'embarquerais pour Cythère avec mes trois amis peintres-poètes

Nous y retrouverons Wattier, Chenavard et d'autres vrais bohèmes

 

Tatoue-moi sur tes murs

Un futur à composer

 

Je suis nomade parce que je ne me fixe pas de frontières

Entre les musées, les galeries, les expositions et autres paysages

Je suis nomade parce que j'aime autant les cafés littéraires

Que les départs ou arrivées d'étapes du Tour de France.

Pour lire d'autres textes de moi, cf. mes 14 livres en vente par les bannières sur ce

Sujet semaine 38/2016

---

Sujet semaine 38/2016

source image :

 Petit Palais musée des Beaux-arts de Paris -  clic et clic

-----------------

 

Le mot à inclure est : NOMADE

 

----------

 

Bonne semaine,

 

Mil et une

http://miletune.over-blog.com/2016/09/sujet-semaine-38-2016.html

Lien permanent

Les commentaires sont fermés.