Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Liliette et Lilith

301è atelier d’écriture : une photo, quelques mots

Wouf ! Quel 300è atelier ! Que de textes, quelle belle ambiance ouatée pour cette pièce et cette femme … En avant vers le 301è ! On ne lâche rien, on continue !

Voici la 301è photo ! 
<a id=

Lilith Rossetti

Liliette et Lilith

Mes parents m’ont prénommé Liliette ;

De ma mère Liliane et de sa mère Josette.

Mon autre grand-mère ayant aussi un prénom en-ette

Pour moi, j’ai toujours préféré me faire appeler

 

Plutôt que de faire rimer avec pauvrette,

Paupiettes, rillette,-ette, suffixe de diminutif

Pour ne pas me diminuer, je me déclare Lilith

Qui est à tort définie comme un « démon de la nuit »

 

Ca a plus d’allure que d’être une pauvre petite chose

Avec un vague radical de fleur, trop féminin.

Lilith est passé par l’hébreu, l’akkadien et le sumérien :

Je suis en fait un démon du vent et de la tempête

 

C’est plus léger et profond de venir de Mésopotamie

Que de sortir de la cuisse de Josette et de Louis

Il me faudra peut-être relire l’épopée de Gilgamesh

Pour savoir ce qu’on disait de moi ou pas à l’origine

 

Ce que j’aime aussi dans mon prénom, c’est que c’est un « hapax[1] »

Dans la Bible : ce qui fait de moi quelqu’un d’unique

Je suis un peu plus courante dans le Talmud mais j’abrège

Partout, toujours, on me fuit, on me combat, on a peur de moi

 

Ca, ça me plait et puis le fait que je sois un emblème du féminisme

Me ravit encore plus : contrairement à Eve, la pauvrette

Je suis faite d’argile comme Adam et je suis donc son égale

Je la plains d’avoir été conçue avec une côte d’Adam

 

Tout cela fait de moi « la mère » d’une société moins patriarcale

Voire même matriarcale où les femmes auraient elles l’intelligence

De dominer la famille et le monde sans humilier l’autre moitié

De l’humanité  où l’on ne serait pas polyandre comme ils sont polygames.

 

Je ne veux pas faire ma fière mais connaissez-vous des œuvres d’art

Avec des Liliette ? Non ! Alors que Lilith a inspiré  les écrivains

Comme Rémy de Gourmont, Anatole France, Marcel Schwob

Primo Levi et Catulle Mendès m’évoquèrent aussi.

 

Ma rousseur inspira les peintres là où la blondeur d’Eve

La rendait angélique malgré sa faute aux conséquences  infinies

J’aime particulièrement ma représentation par Dante Gabriele Rossetti

Je crois vous avoir convaincu d’appeler plutôt votre fille Lilith que Liliette.

 

15 novembre 2016

 

[1] Fait de langue (mot, expression, construction) dont il n'existe qu'une seule occurrence dans un corpus donné.
En savoir plus sur http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/hapax/39017#KQmqJahHG0xDYYcd.99

Lady Lilith – Rossetti – 1873

Pour lire d'autres textes de moi, cf. mes 14 livres en vente par les bannières sur ce blog

Liste des prénoms du mercredi

La cour de récré de JB

  Voici la liste des prénoms proposés

 En bleu = terminé

Liliette 16-11-2016
Archambaud 23-11-2016
Muguette 30-11-2016
Ospice 7-12-2016
Anita 14-12-2016
Fleury 21-12-2016
June 28-12-2016

Liste des prénoms du mercredihttp://jill-bill.eklablog.com/liste-des-prenoms-du-mercredi-a113378960

Lien permanent

Les commentaires sont fermés.