Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mon poème inédit sur ce blog:Sur les quais de Paris

Écriture en atelier n°245 : Une photo Quelques mots

Posted on 13 décembre 2016 de Leiloona

© Julien Ribot

Le temps froid s’y prête, une balade sur les quais … Merci Julien Ribot pour cette photographie en N&B ! So this is Paris !

http://www.bricabook.fr/2016/12/ecriture-en-atelier-n245-une-photo-quelques-mots/

 

Sur les quais de Paris

Sur les quais de Paris, en savourant la fraicheur de l’air sur mon visage

Ou en me gavant du soleil qui réchauffe mon dos douloureux et mes épaules

Je songe à Guillaume Apollinaire et à son Pont Mirabeau, sous lequel coule la Seine

Verlaine descend de son bouge et s’accoude au Pont de la Cité devant Notre-Dame

 

Sur les quais du Vieux Paris, Lucienne Delyle chantait avec Marie[1] qui voulait noyer sa peine

Verlaine encore, les prend pour cadre de son Nocturne parisien, malsain et horrible

Napoléon  voulait que ses cendres reposent sur les bords de Seine

La condition humaine d’Honoré de Balzac est tout entière sur la rive gauche

13 décembre 2016

 

[1] Guillaume Apollinaire

Lien permanent

Les commentaires sont fermés.