Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mon poème inédit sur ce blog:Sous le figuier

Semaine du 9 au 15 janvier 2017 - A l'ombre du figuier

 
Nous poursuivons notre balade dans les thèmes des deux premières années du site. Etaprès avoir dynamisé les verres à pied nous vous proposons de vous reposer
A l'ombre du figuier.

Qu'il soit en prose ou en vers, nous vous demandons de nous adresser votre texte avant dimanche 8 janvier à minuit à l'adresse habituelle impromptuslitteraires[at]gmail.com
 
Bonne semaine à tous
 

Sous le figuier

 

Sous le figuier, j’ai rencontré une peintre que je ne connaissais pas

Elle s’appelait  Jeanne Brunier et faisait de l’huile sur toile

Sa touche était légère et son personnage était  à peine reconnaissable

 

Un peu plus loin, en bord de mer, une femme avait le nom d’un port :

Martigues Ponteau  ne peignait pas la Venise provençale qui vit naître                                Félix Ziem qui représenta souvent la Sérénissime ; elle préférait le figuier.

Si j’avais aimé les figues, j’aurais pu en attraper une sur l’arbre peint

Par Pierre Barcelo ; Pierre-Joseph Redouté au 18 e siècle avait cueilli

Juste une branche avec deux fruits dont l’un perdait son jus par une plaie

 

Sous le figuier de Robert Mestelan, je me suis assise sur une chaise blanche

J’ai posé un cahier aux feuilles blanches sur la table et j’ai tracé

Un poème à la gloire des figuiers même si je n’en mange pas les fruits

 

Katell  a représenté trois femmes sous un figuier : couleurs vives et contours flous

Sous un arbre vidé de ses fruits, j’ai contemplé les Fichi [1]de Bartolomeo Bimbi :

Trois plats remplis à ras bord de fruits murs de trente espèces différentes : un tour de force.

 

Virgilio  plante un figuier  vert dans un champ d’herbes jaunies sur fond de ciel bleu.

Louis le Breton a ramené de son Voyage au Pôle sud  un dessin de figuier géant

Qui a toute sa place dans l’Atlas pittoresque qui relate ce voyage du 19 e siècle.

 

Emmanuel Lansyer, dans ce même siècle a peint un Moulin du Figuier situé à Treboul

Dans le Finistère : même si je vis au Sud de la Loire, c’est la Bretagne du Nord

Que j’ai parcouru sur les traces de mes aïeules qui se reposaient peu sous le figuier

 

9 janvier 2017

 

 

[1] Figues, 1696

Lien permanent

Les commentaires sont fermés.