Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mon poème inédit sur ce blog:Paysages d’une Venise du Nord

Défi #438

"... il avait aperçu l'étonnante composition :

une miniature exécutée à la tempera

sur un panneau de pin"

 

L'enfant de Bruges

 

A vous de placer cet extrait du livre "l'Enfant de Bruges"

de Gilbert Sinoué dans votre participation.

A tout bientôt à

samedidefi@gmail.com

samedidefi.canalblog.com/archives/2017/01/14/

Paysages d’une Venise du Nord

Après nous être installés et rafraîchis à l’Hôtel avec vue sur un canal,

Mon mari et moi, étions partis à pied à la redécouverte de  Bruges.

C’était notre manière de vivre les paysages de cette Venise du Nord

Après ceux de la Venise-Mère, d’Istanbul, de Casablanca, de Paris

Que nous avions écumé au moins sept jours sans nous reposer le dimanche.

Nous humions l’air humide qui sourdait du ciel et des pierres.

Je me nourrissais de  ce paysage aquatique comme à ma toute première visite.

Je me sentais  primitive comme un des personnages des  flamands de cette époque.

Mon mari s’était arrêté devant une vitrine d’une galerie d’art que j’avais raté

« Il avait aperçu l'étonnante composition : une miniature exécutée à la tempera

Sur un panneau de pin. »  Plus que la tempera ou la matière du support

C’est la représentation de l’espace en perspective qui avait arrêté son regard.

Pour ma part, j’étais surprise de voir tant d’éléments de paysage méridional

Sur ce trottoir  septentrional : l’artiste  avait du voyager en Espagne, voire en Italie.

La peinture avait encore la symbolique médiévale et le sujet religieux ;

Le fond doré représente la lumière divine mais on discernait la recherche

De la représentation de la nature du XIV e siècle née  avec Giotto et Martini.

Mon mari que je traînais depuis vingt ans dans les musées de France et de Navarre

Avait senti que cette composition pourrait me plaire : la scène de la visitation

Etait construit avec une perspective atmosphérique  et un dégradé de ciel

Au niveau de l’horizon qui nimbait la perspective architecturale de qui ressemblait

Au Sfumato de Léonard de Vinci. Malgré tout, l’église est hyperréaliste.

La lumière semble celle du Nord de l’Europe et illumine la Vierge à droite.

Même si la perspective n’est peut-être pas encore mathématiquement juste,                                                 La symbolique voilée de cette tempera peut-être liée à l’huile la magnifie.

Nous restâmes un moment à admirer ce panneau de pin  recouvert

Par une scène naturaliste à la Van Eyck avant la perspective linéaire à point de fuite unique

De Brunelleschi, utilisée par Masaccio puis théorisé par Alberti et Della Francesca.

Durer n’était pas encore allé en Italie et il n’avait ramené en Europe du Nord

Cette représentation de l’espace caractéristique de la Renaissance : j’aimais ce paysage

J’aimais le paysage de cette Venise du Nord dont tu es le personnage principal :

Si tu étais cette miniature, ma théologie personnelle te donnerait donc une grande taille.

Nous reprîmes notre chemin vers  le Musée Groeningen pour voir d’autres primitifs flamands

Mais notre voyage était déjà riche de mille paysages vus et lus en livres et images

Qui ne demandaient qu’apparaître dans les vitrines des musées et des villes-monde.

 

16 janvier 2017

Lien permanent

Les commentaires sont fermés.