Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mon poème inédit sur ce blog: Symphorose de Tivoli

Liste des prénoms du mercredi

Liste des prénoms du mercredi

La cour de récré de JB

  Voici la liste des prénoms proposés

 En bleu = terminé

/jill-bill.liste-des-prenoms-du-mercredi-

Symphorose de Tivoli

 

Symphorose de Tivoli est la mère des « sept saints de Tibur », sept frères

Martyrisés sous le règne de l’empereur romain Hadrien vers 135 à Tibur, l’actuelle

Tivoli  louée par Chateaubriand dans son poème A Elvire des Médiations poétiques

Comment un tel paysage a pu être le décor du martyr de toute cette famille ?

Gétule de Tivoli fut un officier romain avant sa conversion au christianisme

L’officier qui vient l’arrêter se convertit aussi mais cela n’évite pas le massacre

De cet homme avec sa femme Symphorose et leurs sept enfants, un peu de légende

Se glisse dans ce récit dont le cadre de villas majestueuses ajoute à la tragédie sublime.

Une de ces villas appartient à Mécène  qui a donné son nom à l’activité qu’il pratique :

Encourager les artistes et les poètes comme Properce qui  dans ses Elégies narre

Ses  amours avec Cynthia de Tivoli dans le cadre idyllique de la Vallée de  l’Aniene.

C’est cet amour qui inspirera plus tard Chateaubriand qui décrit aussi le cadre magique.

Claude Gellée dit Le Lorrain peignit ces amours de Properce  dans son pittoresque paysage.

Mécène aida aussi Horace en le logeant dans une villa splendide.

Montesquieu  séjourna Tivoli et évoque les cascades de l’Anio dans son carnet de route.

Marguerite Yourcenar écrivit les mémoires d’Hadrien, l’empereur, tortionnaire de Symphorose.

 

17 janvier 2017

Lien permanent

Les commentaires sont fermés.