Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mon texte inédit sur ce blog: Toussaint: paysages de morts

Théodore Géricault représente dans son "Radeau de la Méduse" une histoire vraie d'un

Naufrage où quinze passagers survécurent sur les cent quarante sept réfugiés sur le radeau.

 

Toussaint: paysages de morts

 

Théodore Géricault représente dans son "Radeau de la Méduse" une histoire vraie d'un

Naufrage où quinze passagers survécurent sur les cent quarante sept réfugiés sur le radeau.

 

"La mort de Marat" par David donne une idée des violences qui tempèrent les bienfaits de la

Révolution.

 

Eugène Delacroix dépeint un massacre oriental et orgiaque.

 

James Ensor met un masque aux morts ; met-il à mort les masques?

Lien permanent

Les commentaires sont fermés.