Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Votre ressenti sur les participations au Café Thé n° 95 - Votre plus belle action... AUQUEL JE PARTICIPE

Pour ce 95ème Café Thé, je vous ai proposé de broder autour du thème des Belles Actions, de nous raconter une Belle Action que vous avez réalisée, ou qui vous a ému(e).  Cela peut-être de l'aide, un encouragement, des félicitations ou autre, offerts, à (ou reçus d') un parent, un ami ou un inconnu...

 

Les consignes étaient : Ecrivez, rimez, dessinez, brodez, scrappez, chantez, délirez, faites ce que vous voulez... Faites nous rire ou pleurer...

Si vous êtes blogueur, ne publiez pas votre texte avant le résultat des votes (le 1er mai 2018)

 

 

Que vous soyez blogueur ou pas, envoyez moi votre participation 

avant le 31 mars 2018 à ecureuilbleu33@live.fr...

Au plaisir de vous lire...

 

 

Vous êtes 3 à avoir participé.

 

 

J'ai remplacé le module habituel de vote par un autre système destiné à mettre plus en valeur les différentes participations.

 

Il s'agit maintenant d'évaluer chaque participation, sur les critères : originalité, qualité de la réalisation, adéquation avec le thème, émotion ressentie, jusqu'au 30 avril 2018, en utilisant le module en bas de l'article.

L'ascenseur sur la droite permet de faire défiler toutes les participations. Après avoir évalué chaque critère pour chaque participation, n'oubliez pas de cliquer sur "FIN".

 

Toutes vos suggestions et remarques, sur les critères ou les différentes évaluations seront les bienvenues.

 

Participation n° 1 : La main tendue

 
Un jour d'automne 1966
Il a plu AVERSE...
Passer entre les gouttes, mission impossible !
Alors je suis arrivée, à vélo,
Trempée comme une soupe
A mon école...
 
Jupe plissée à sécher
Bottines et chaussettes idem
Sous le tablier
J'étais en petit bateau... 
Petite culotte quoi !
 
A la cloche de midi
Toujours rien de sec
A chanter l'archiduchesse... !
 
Une famille de pauvres filles
(Dont l'une dans ma classe)
Restait manger
Dans un coin de la cantine
De leur pain
Et bol de soupe, payant...
 
D'habitude, je rentrais chez moi
Mais ce jour-là, à demie nue... !
 
Les moins riches sont partageurs,
Ni une ni deux
Je fus des leurs, dans leur coin,
Le coin des « maladies » honteuses... !
 
Une tartine,
De peu
Une soupe,
Offerte...
Ce geste m'est resté
Comme l'un des plus beaux
Moments de ma vie...
 
La vie, la vraie
N'est-ce pas cela au fait...
 
Merci à Ingrid, et à ses soeurs.
 
 

Participation n° 2 : Ma plus belle action

 
Ma plus belle action, c' est de t' avoir suivi ce soir -là en Champagne
Puis en Haute Savoie où j ai découvert notre première entreprise
C' est à dire la première que je te voyais diriger de main de maître
SI l 'admiration fait partie de l 'amour, j' ai commencé à t' aimer
 
Ma plus belle action, ça a été  de faire avec toi certains de tes allers- retours
Entre la l' usine de Haute Savoie, l' usine de Picardie où j' ai connu ta famille
Que je remercie de m' avoir adopté et d' être vraiment  leur jolie fille
Il y avait encore la champagne ou j' avais des études et une famille
 
Ma plus belle action, c' est d avoir quitté avec toi ma terre champenoise
Qui aurait pu être ma chute et ma tombe; vive cette usine nordiste
Qui nous a valu ta prise d otages, des mois sans gaz et l' incendie
De notre maison mais  notre construction d' amour était plus forte
 
Ma plus belle action, c' est d' être descendue en terre ariégeoise
Une nouvelle usine, nous traversions presque toute la France pour voir les nôtres
Dont certains reprochent aussi notre absence, où étaient ils lorsque
Nous avons rebrousser chemin en dessous de paris pour aider ma grand mère?
 
Ma plus belle action, c' est d' être remontée en Haute Loire, découvert St Etienne
T' avoir épousé, une si belle usine aux savoirs immémoriaux puis ton chef d œuvre
Que tu t' es battu comme un lion pour la sauver, j ai pleuré lorsque l usine
A été dispersée aux enchères  et notre appartement réduit en ruines
 
Ma plus belle action, ça a été d' assister à la naissance de ton usine marocaine
À Casablanca, nous l' avons v monter de terre, les embauches, la première
Production, ton investissement et mon admiration puis la chute presque
La perte de tout ce qu' 'on avait, le retour honteux en France
 
Ma plus belle action, ça a été de bâtir des fondations d amour assez fortes
Pour te soutenir jusqu' à ta dernière usine, tout donner au textile
Tout en m' aidant à reprendre des études de lettres par correspondance
Mes quatorze livres, mon métier de professeur documentaliste

Participation n° 3 : Le vieux rosier... 

Je suis un vieux rosiers qui  pendant des années  a offert de grosses belles roses  parfumées .Des roses anciennes comme moi!
Ma propriétaire est  malheureusement partie ,il y a quelques années .Sa fille qui habite loin  vient rarement prendre soin de moi .

Mais une petite fenetre de la maison d’à coté donne sur  mon joli feuillage . Au printemps la voisine  est venue me voir et me tailler quelques branchages pour que je reparte sur de bonne base .Quand trop de roses commence à me faire souffrir ,elle arrive et me soulage de quelques fleurs .Elles dit quelles sentent merveilleusement bon.

 . A l’automne elle veille à ce que je ne subisse pas de plein fouet les aléas de l’hiver ...
Mais l’été dernier la propriétaire est venue pour vendre la maison  ,et c’est occupée du jardin . Me trouvant trop vieux avec mes grosses racines et mon énorme tronc .Elle me scia et m’arracha de mon coin de terre ou je me trouvais depuis tant d’année . Je me retrouvais dans un sac noir et j’entendis que j’allais partir à la déchetterie je ne savais pas ce que c’était mais je ni voyais rien de bon . 

Quelques jours plutard toujours dans ce sac   je reconnu la voix de la voisine ,enfin! j’étais  sur qu’elle allait intervenir ...
Sans comprendre ce qu’elle disait ,je me senti baloté  .Ma voisine  mis  mes racines dans l’eau  me trouva son plus gros pot  . En attendant dit’elle et pour voir comment j’aillais réagir moi si beau si prolifique .

Tout cet hiver je me suis  fait oublier .J’ai concentré mes forces pour lui donner l’espoir que je pouvais repartir ,du coup ces derniers jours elle c’est aperçue toute contente  que j’avais réussi à faire quelques pousses ,et ma récompensé en me donnant  de l’engrais .Pour l’instant comme on nous annonce du froid je suis à l’intérieur c’est une première pour moi !
Mais je dois vous laissez car je dois me concentrer ,pour remercier Françoise je ne lui ferais peut être pas de roses cette année mais je ferais tout pour et au cas ou je suis sur qu’elle vous fera des photos .

VOTEZ

Lien permanent

Les commentaires sont fermés.