Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mon texte inédit sur ce blog:HIER

Claude Monet - clic

 

Le mot à insérer facultativement est : HIER

 

Les textes, avec titre et signature, sont à envoyer à notre adresse : les40voleurs(at)laposte.net

Mode de fonctionnement du blog : clic

 

°°°°°°°°°°°°°°°°°

 

Bonne inspiration à tous ! 

 

Mil et une 

http://miletune.over-blog.com/tag/les%20sujets/

Hier,

Hier, j’ai lu un hors série de presse artistique[1] sur l’exposition du petit palais sur « les Hollandais à Paris de la tradition de la peinture de fleurs aux ruptures esthétiques de la modernité[2], de Gérard van Spaendonck à Mondrian. A paris, vers 1770, la nature morte aux fleurs  est à la mode et l’étude de la nature en général suite notamment aux écrits de Rousseau. Van Spaendonck fournit des dessins à la Manufacture de Sèvres. Il forme aussi des élèves dont Jan Frans van Dael et Pierre-Joseph Redouté.

Avant-hier, en juillet 2017, j’avais lu un hors série du même type puis visité l’exposition sur Pierre –Joseph Redouté au Musée de la vie Romantique[3]. Redouté s’est spécialisé dans l’illustration botanique et a développé l’aquarelle. Il fut notamment du cabinet de Marie Antoinette et eut des reines pour élèves. L’exposition s’intitulait « Le pouvoir des fleurs[4]. »

Avant-hier, vendredi, nous avons  visité à Montbrison l’exposition « Théodore Lévigne[5] »

 

[1] http://www.lauravanel-coytte.com/archive/2018/02/15/l-objet-d-art-hors-serie-n-121-les-hollandais-a-paris-6026731.html

[2] http://www.petitpalais.paris.fr/expositions/les-hollandais-paris-1789-1914

[3] http://www.lauravanel-coytte.com/archive/2017/03/22/pierre-joseph-redoute-le-pouvoir-des-fleurs-5924182.html

[4] http://museevieromantique.paris.fr/fr/les-expositions/le-pouvoir-des-fleurs-derniers-jours-29-octobre-2017

[5] http://www.lauravanel-coytte.com/archive/2018/04/21/nous-avons-aime-hier-au-musee-d-allard-de-montbrison-theodor-6045381.html

Lien permanent

Les commentaires sont fermés.