Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mon texte inédit sur ce blog:Le chemin de l'école

Semaines du 26 novembre au 9 décembre 2018 - Le chemin de l'école

 
Était-ce du fait du poids du Larousse dans le cartable, Andiamo dans un commentaire écrivait il y a peu : "le chemin de l'école était interminable".
Nous avons choisi de parler de ce chemin de l'école, réel ou symbolique, vécu ou imaginaire.

En prose ou en vers, votre texte devra nous parvenir à l'adresse habituelle impromptuslitteraires [at]gmail.com d'ici dimanche 9 décembre 2018, car ce thème dure exceptionnellement durant 2 semaines.
 
http://impromptuslitteraires.blogspot.com/2018/11/semaines-du-26-novembre-au-9-decembre.html#comment-form

Je me souviens très peu de la maternelle, de cette période de ma petite enfance en général. J’étais souvent malade (rhumes et maladies infantiles).

Je me souviens bien mieux à partir de primaire. Maman m’amenait souvent car elle ne travaillait pas. Nous y allions à pied et beaucoup faisaient de même alors que dans les écoles, collèges et lycées où je travaille depuis 9 ans, il ne faut pas laisser faire 10 mètres à pied à son enfant…

Nous longions la cathédrale puis nous prenions la petite rue du catéchisme (où j’irais bientôt). Nous traversions la rue où Cannelle rencontra R. Puis c’était la rue où je vis plus tard « The wall » des Pink Floyd (un choc).

J’étais heureuse comme on peut l’être à cette époque, sans vraiment m’en rendre compte car je n’avais pas connu le malheur jusqu’à la mort de mon grand-père.

La suite ici

 

26 novembre 2018

Lien permanent

Les commentaires sont fermés.