Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Catégories : CE QUE J'AI ECRIT ET PUBLIE, PAYSAGES. A MON MARI

Mon poème inédit sur ce blog:Tous au Kot(pour les Petits cahiers d'Emilie)

TOUS AU ABRI- Les mots de la collecte de ce lundi 16 mars

Bonjour,

Voilà les mots qui sont tombés dans escarcelle aujourd’hui :

À 4h00 du matin, Ghislaine était déjà au poste avec SECURITE.

 

Ensuite, Soène est descendue dans son JARDIN.

 

Marlabis invoque l’article de la CREATIVITE.

 

Alors que Marie-JO songe à COCOONER,

Adrienne propose le KOT Belge.

(Pour ceux qui se demandent ce que ça signifie vous avez la définition ici.)

 

Et ça n’a rien à voir avec le NICHOIR de Lilousoleil!

 

Lydia dépose PROTEGER

 

Tandis que PatchCath pense à COURIR

 

Carnetsparesseux propose de se CLAQUEMURER, mais où donc?

 

Dans la CABANE de Laurence Délis ?

 

Ou bien dans les PENSEES de Jacou…

 

Les mots récoltés sont donc :

SECURITE
JARDIN
CREATIVITE
NICHOIR
COCOONER
KOT (facultatif car Belge)
PROTEGER
COURIR
CLAQUEMURER
CABANE
PENSEE
BRAS
BON

J’ai ajouté deux mots pour « Compenser » KOT pour ceux qui ne souhaiterait pas l’utiliser.
Donc cela fait treize mots en tout.

Vous avez jusqu’à vendredi 20 mars 18h00, pour déposer vos liens vers vos textes en commentaires ci-dessous.

Et n’oubliez pas le thème ABRI ne sert qu’à vous inspirer pour la collecte. En aucun cas, il ne s’agit d’une contrainte pour le thème de votre texte que si vous le voulez !

À très vite, et prenez bien soin de vous !!!

12 RÉFLEXIONS AU SUJET DE « TOUS AU ABRI- LES MOTS DE LA COLLECTE DE CE LUNDI 16 MARS »

https://lespetitscahiersdemilie.com/2020/03/16/tous-au-abri-les-mots-de-la-collecte-de-ce-lundi-16-mars/

Tous au kot[1]

J'ai bien fait de reprendre le contrôle de mes émotions face aux conseilleurs

Qui -c'est bien connu- ne sont pas les payeurs: après m'avoir encouragé

A conduire, ce qui m'a envoyé dans le mur, littéralement; j'aurais pu continuer

A m'affoler, mettre tout en carton, donner mon congé et me retrouver sans abri

Perdre son mari c'est aussi perdre la sécurité et avoir tout le temps peur

Alors le corona! pipi de chat pour moi; j'ai toujours vu sur le tapis de primevères

Du jardin commun; je n'ai pas perdu ma curiosité alors je lis; j'ai toujours ma créativité

Alors je lis, même si j'ai eu peur de perdre tout ça avec toi; dans mon nichoir

Au rez- de- chaussée, je fais ma gym; après je culpabilise moins de cocooner

Tu n'es plus là pour me protéger et j'aurais beau courir, je ne rattraperais pas.

Peu m'importe de me claquemurer puisque je ne serais jamais aussi libre qu'avec toi.

J'essaie de retrouver la cabane de confiance que tu avais construit autour de moi

Mais dès que ma pensée, trop souvent, se heurte à ton absence, je perds les pédales.

Heureusement que je suis maintenant souvent à pied, car tes bras manquent

A mon équilibre. A toute chose, malheur est bon, tu aurais ragé de fermer encore une usine!

 

17 mars 2020

 

 

[1] https://fr.wikipedia.org/wiki/Kot

Les commentaires sont fermés.