Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Catégories : CE QUE J'AI ECRIT ET PUBLIE, PAYSAGES. A MON MARI

Mon poème inédit sur ce blog:Peu importe

À TOUS LES ECHOS… La cueillette de ce lundi 6 avril

Voyons ce qu’a donné cette collecte, aujourd’hui !

Le thème était ECHO.

Voyageant dès le matin, Lydia nous emmène à la MONTAGNE.

 

Jacou est partante, malgré un éventuel effet BOOMERANG,

 

Et Lilou se joint à elles, pour IODLER de plus belle.

 

PatchCath détricote la MODE,

 

Tandis que Ghislaine résiste aux RAGOTS, qui, en ce moment, défilent, eux, à la vitesse grand V.

 

Donc attention tout de même au RADAR de Iotop

 

Et, plus encore, à un potentiel CORBEAU, comme le suggère Laura.

 

Tout ça donne le HOQUET à Carnetsparesseux,

C’est pas comme ça que ça va lui passer…

 

Laurence Délis se pose et écoute la RESONANCE de la Terre.

 

Pendant qu’avec MarieJo loin de la une du JOURNAL on parlait chiffons…

 

Les mots à utiliser sont donc :

MONTAGNE
MODE
RAGOT
RADAR
CORBEAU
IODLER
BOOMERANG
HOQUET
RESONANCE
JOURNAL
GRONDER
PROFOND
GLACIAL

Donc treize mots avec ceux que j’ai rajouté.

Si vous souhaitez participer, vous pouvez déposer votre lien ci-dessous en commentaires jusqu’à vendredi 10 avril !

À très vite, et prenez bien soin de vous !

https://lespetitscahiersdemilie.com/2020/04/06/a-tous-les-echos-la-cueillette-de-ce-lundi-6-avril/

Peu importe

Peu importe l'écho de ses multiples conquêtes

Dans lesquelles elle cherchait à être aimée

Et aussi à partir de chez eux pour quelques heures.

Peu importe les paysages: plaine ou montagne,

Ils ont  vécu  avec le textile sans être à la mode.

Peu importe le ragot qui continuait à courir,

Il allait vite malgré le radar pour la retrouver.

Peu importe le corbeau qui la disait infidèle,

Il iodlait son amour au bord du Léman.

Comme un boomerang, elle le découvrit cocue

Le hoquet de ses larmes n'émouvrait jamais sa mère.

Résonance: comme elle, il aimait lire le journal

Où ils entendaient le monde gronder

Pendant que leur amour devenait profond:

Echo chaleureux du glacial paternel.

 

6 AVRIL 2020

 

Les commentaires sont fermés.