Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Catégories : CE QUE J'AI LU,VU (et aimé), J'ai vu

J'ai vu à Sète en juillet 2020

Peignant par projection et dripping -superposition de plusieurs couleurs d'un même spectre- , Pierre-Luc Poujol travaille sans jamais avoir de contact direct avec le support. Adepte des techniques de l'action painting et de l'expressionnisme abstrait, l'artiste cévenol s'est attaché à revisiter les jardins givernois. Une interprétation éclatante et profondément personnelle à découvrir au musée Paul Valéry jusqu'au 30 août.

Les commentaires sont fermés.