Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lettre à Nerval

image Aimela - clic

Pour ce premier jeu de l'été nous vous proposons d'entamer votre texte

par l'un des incipits de romans ci-dessous

(nombre de participations illimité) 

-------------- 

Les textes, avec titre et signature,

sont à envoyer à notre adresse les40voleurs(at)laposte.net

 

Mode de fonctionnement du blog : clic

 

Bonne quinzaine,

Mil et une

http://miletune.over-blog.com/tag/les%20sujets/

"Le rêve est une seconde vie"

Cher Monsieur de Nerval (mort en 1855)


Cette lettre va certainement vous paraître très audacieuse mais c’est l’admiration et l’indignation qui me motivent ; admiration pour toute votre œuvre que je lis avec plaisir et étudie depuis plusieurs années ; indignation parce que c’est cette année le bicentenaire de votre naissance et presque personne ne parle de vous. Pourtant, Dieu sait que vous le méritez au moins autant que certains à qui on consacre des commémorations grandioses !...                                                                   

Il m’est venu une idée pour fêter dignement cet événement : partir sur vos traces comme je l’ai déjà fait seule … mais cette fois-ci… avec vous. Et bien que je n’aie pas votre talent, je ferais un livre de ce pèlerinage.                                                                                                                                                           Nous pourrions nous donner rendez-vous au 168 rue Saint-Martin à Paris et vous m’offririez un apéritif dans l’appartement de votre enfance.                                                                                              

La suite ici


Votre dévouée lectrice

Pour lire d'autres textes de moi, cf. mes 14 livres dont ceux sur Nerval, en passant par les bannières sur ce blog

Les commentaires sur le Groupe Yahoo:


bonsoir laura
Une lettre  à la fois très documentée  et pleine de charme, de tendresse,  d'admiration, remarquablement   bien écrite , un bel hommage  à monsieur  De Nerval !
amicalement 
chrystelyne


non sérieusement c'est sincère. Comme Kanga je suis fan de Nerval d'ailleurs j'ai recopier une allée du Luxembourg sur mon blog il y a quelques semaines. Mais je ne connais pas toute l'oeuvre de Nerval qui a bcp écrit sur ses rencontres et ses promenades. Beaucoup de curiosités historiques ou légendaires, comme le diable Vauvert ou la mandragore. il me fait bcp penser aux romantiques allemands que j'adore, les Achim d'Arnim, Chamisso , Brentano, Eichendorff.

Xavier

Pour voir d'autres notes sur Nerval, cf. la catégorie "Nerval" et allez voir mes "Paysages de Baudelaire et Nerval" en passant par la bannière en haut de ce blog.

 

N'oubliez pas d'aller commenter les notes de mon précédent voyage à Paris:9,12,15 à 19,21 à 23,24-25,29 à 35

http://www.lauravanel-coytte.com/archive/2009/03/11/9-voyage-a-paris-9-jeudi-5-mars-2009-montmartre.html#comments

Puis naviguer à la note 12,15 etc. en vous servant du pager...

37ème proposition d'Ecriture créative(groupe Yahoo), nous avons choisi un exercice un peu particulier !

En effet, l’idée est de rédiger, à un destinataire de votre choix, une lettre totalement folle et décalée, dont l’objet sera de lui demander quelque chose d’absolument impossible. Faites appel à votre imagination et à votre sens de l’humour !
Nanou,
Ecriture Créative.

fountain-pen-447576_960_720

Ohé les Croqueurs de Môts Capitaine Durgalola (oh là moussaillons, moi qui suis sujette au mal de mer), je prends la mer pour la première fois et souhaite vous mener sur des eaux calmes : Pour le lundi 2 mai, le défi : Quand on aime quelqu'un on trouve toujours quelque chose à lui dire ou à lui écrire jusqu'à …

Lire la suite.

 

 

 

Lien permanent

Commentaires

  • belle participation!

  • Merci Scooby...

  • Ah quand on aime !
    Ne l'as-tu pas déjà rencontré de l'intérieur à travers tous ses écrits ?
    Je t'imagine très bien en pleine conversation avec lui à la terrasse d'un café, couronnement de toute l'admiration et la considération que tu lui portes...

  • Peut-être un jour s'il y a quelque chose... après...

  • Tu le connais tant , et tant admirative que tu aurais été capable de lui tenir un discours, entrer dans son intimité. Pour ce qui me concerne, tu m'invites à mieux le découvrir, c'est un réel plaisir d'apprendre chez toi, chaque jour , de me rapprocher des auteurs qui n'ont fait que passer ..
    Quant à son anniversaire , pas de mystère, il faut vraiment le connaitre parfaitement pour s'en souvenir..
    Bisous et bonne journée Laura

  • Je lui ai déjà écrit tant de choses...
    Son anniversaire était l'année dernière.

  • Merci pour le poème "l'oiseau" ou "la famille". Je ne vous connais pas encore et là, je n'ai pas le temps mais je vous promets de revenir dès que j'en aurai la possibilité.

  • Une lettre qui invite au voyage. Ah! Si seulement c'était possible!

  • Avec tout ce que tu connais de lui, c'est un juste hommage que tu lui rends et c'est aussi un grand hommage. On se dit aussi que la rencontre aurait été très chaleureuse.

  • Merci Elisabeth.

  • Enriqueta: une lettre d'amour et une rencontre qui serait peut-être un jour possible...

  • Bienvenue et merci Philippe; reviens quand tu veux...

Les commentaires sont fermés.