Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le Maroc

Les syndicats maintiennent la grève du 29 octobre  

L’Union Marocaine du Travail (UMT), la Confédération Démocratique du Travail (CDT) et la Fédération Démocratique du Travail (FDT) ont annoncé, samedi à Casablanca, qu’ils maintiennent leur décision d’observer une grève nationale préventive de 24 heures, le 29 octobre, dans la fonction publique, les établissements publics et le secteur privé. Lors d’une conférence de presse tenue pour sensibiliser l’opinion publique sur les causes à l’origine de cette grève, les trois centrales syndicales ont souligné que ce débrayage intervient après épuisement de tous les moyens pour amener le gouvernement à engager un dialogue tripartite, notant que le gouvernement est "incapable de répondre positivement aux doléances des salariés et de l’ensemble des citoyens". La crise de dialogue et de négociation collective au Maroc est l’une des principales causes derrière cette grève, lit-on dans un communiqué commun distribué à la presse, ajoutant que le gouvernement a fermé la voie du dialogue et de la communication avec les syndicats et opté pour la prise unilatérale de "décisions iniques" concernant les grandes questions (Caisse de compensation, réforme des régimes de retraites..).De même, la détérioration du pouvoir d'achat des salariés et des fonctionnaires à travers les hausses répétitives des prix des carburants et d’eau et d’électricité, ainsi que des produits alimentaires et du transport, sont parmi les raisons ayant poussé les syndicats à décider d'observer cette grève. A cela s’ajoutent le désengagement du gouvernement de ses responsabilités !
Qu'en pensez-vous?

Le TGV ne sera opérationnel qu’en 2017  

Alors que sa mise en service était prévue pour 2015, le projet de train à grande vitesse ne sera opérationnel, nous apprend La Vie Eco. Au final malgré 18 mois de retard, les travaux du TGV ont bien avancé. Le retard de livraison serait dû à une procédure d’expropriation des terrains plus longue que prévu. Aujourd’hui la mobilisation du foncier est achevée à hauteur de 98%. Les études et les travaux de génie, pour leur part, ont été réalisés à 69 %.

 

Oujda : Hommage au Poète Hassan El Amrani  

L’Union des écrivains marocains (UEM) a rendu, samedi à Oujda, un hommage émouvant et unique au poète marocain Hassan El Amrani, en reconnaissance à son parcours poétique et à son œuvre littéraire singulière. Ainsi, le poète marocain, Yahya Amara, membre du bureau exécutif de l’UEM, a souligné que l’hommage rendu à Hassan El Amrani, icône de la littérature arabe et doyen de la poésie marocaine contemporaine, vient célebrer son parcours poétique distingué aux niveaux arabe et international, ponctué par une riche production poétique de plus de 20 recueils de poésie ayant suscité de l’admiration au-delà du Maroc. Depuis près d’un demi-siècle, les œuvres de ce poète sont sujettes à bien des influences spirituelles mais elles sont également illuminées la beauté, les nobles valeurs et les qualités humaines de l’écrivain marocain.Pour sa part, le président l’UEM, section d’Oujda, Mustapha Chankit, a souligné que l’hommage rendu au poète Hassan El Amrani, intellectuel hors pair et un des symbole de la poésie marocaine né à Oujda, est une reconnaissance à sa valeur littéraire et poétique et à travers lui, aux créateurs marocains qui partagent avec Hassan El Amrani sa création artistique distinguée.

 

Les commentaires sont fermés.