Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Catégories : CE QUE J'ECRIS/CE QUE JE CREE, Mes textes sur le web

Musiques(pour lire d'autres textes, achetez mes livres en passant par les bannières sur ce blog)

Avez-vous comme moi des musiques qui vous transportent des dizaines d’années en arrière lorsque vous étiez adolescent et qui- même si vous êtes heureuse au présent- vous serrent le cœur et vous mettent parfois les larmes aux yeux ? Est-parce que c’est que parce que ces musiques vous rappellent les promesses de cette période que vous n’avez pas tenues : celles que vous vous étiez faites à vous-mêmes ?

« Cherish » de Kool and the Gang me rappelle les appels que nous passions avec une amie à la radio locale (une des radios libres nées dans les années 80) pour faire des dédicaces, notamment sur cette chanson. Les paroles en français sont sirupeuses au possible mais n’est-ce pas normal pour un slow… et en anglais ça passe mieux. N’est-ce pas une version moderne du « Carpe diem » d’Horace, traduit couramment en « Profite du présent » ; la traduction littérale étant évidemment plus poétique : cueille le jour.

Parmi les chansons qui m’émeuvent aux larmes, il y a « What a feeling » la chanson de « Flashdance » : je l’ai revue il y a peu et si mes goûts cinématographiques ont  changé, la magie de cette chanson agit toujours et me donne dans le même temps, envie de chanter, danser et pleurer.

Enfin, il y a l’inénarrable « Your Eyes », une des chansons les plus connues (avec « Reality ») de « La boum. »

10 décembre 2015

Pour lire d'autres textes de moi, cf. mes 14 livres en vente par les bannières sur ce blog

Les commentaires sont fermés.