Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mon poème inédit:En orange et noir

Défi 173 : Josette sort de sa cachette !!!

Andalousie Trez 042

Après les beaux voyages vous vous êtes désaltérés…

d’un drôle de breuvage, on vous a servi une boisson qui vous a statufié sur un banc public !

Racontez ce que vous voyez ou entendez ou même ce qui se passe dans votre tête…

pour retrouver la réalité pour ce lundi 7 novembre 2016

***

Voici la période des citrouilles et des mois noirs,

vos poésies pourraient prendre des teintes oranges

et ou noires pour les jeudis 3 et 10 novembre…

Bon vent, bonne brise !

Voilà ce que nous propose pour ce défi 173

Notre capitaine Josette sur son blog “La cachette à Josette

Le Môt de Dômi

Et bien ma chère Josette

Voilà quelques temps que je suis statufiée

Que je voudrais vous suivre plus assidûment.

Chaque week-end je me dis que je ne vais pas lever le nez de mon ordi,

Que je vais venir tous vous visiter,

Puis …. vous connaissez la musique :)

bateau musique

Quoiqu’il en soit je vogue avec vous :)

Bises amirales chers Croqueurs de Môts.

Dômi.

 

 http://croqueursdemots.apln-blog.fr/2016/10/31/defi-173-josette-sort-de-sa-cachette/

Orange et noir

En orange et noir, j'exilerai ma peur

J'irai plus haut que ces montagnes de douleur

En orange et noir, j'afficherai mon cœur

En échange d'une trêve de douceur

En orange et noir, mes luttes mes faiblesses

Je les connais, j' voudrais tellement qu'elles s'arrêtent

En orange et noir, drapeau d' mes colères Je réclame un peu de tendresse[1]

 

En orange, je me sens énergique comme un agrume sur un étal casoui

En noir, je chercherais du rouge pour peindre un coucher de soleil inouï

En orange, je surlignerai mes vers préférés dans un  recueil de poésies

En noir, je porterai le deuil de toutes les souffrances qui hantent mes nuits

En orange, je défierai  les genres,  les cadres et toutes  les catégories

En noir, je respecterai les autres, leurs libertés, leurs droits et l'ordre établi

En orange et noir, je serais feu de la terre et  pierre qui s'enfuit

En orange et noir, je danserai le tango et les slows des anciennes nuits

 

En orange et noir, j'exilerai ma peur

J'irai plus haut que ces montagnes de douleur

En orange et noir, j'afficherai mon cœur

En échange d'une trêve de douceur

En orange et noir, mes luttes mes faiblesses

Je les connais, j' voudrais tellement qu'elles s'arrêtent

En orange et noir, drapeau d' mes colères Je réclame un peu de tendresse

 

 

En orange, je serais celle qui réveille,  qui détonne,  qui  dérange

En noir, je deviendrais soleil, jour, joie, " fille de feu[2]", rayon noir

En orange, j'embrasserai les démons  blancs et insulterai les anges

En noir, je glorifierai la mélancolie, l'heure d'hiver et l'"Harmonie du soir[3]"

En orange, j'aveuglerai les voyants et éclairerai les insomnies étranges

En noir, je  serai seule sur mon manège,  ivre sur une divine balançoire

En orange, je te ferai l'amour  en des blasphématoires échanges

En noir, je serai un sacré reposoir et  un joli encensoir

 

En orange et noir, j'exilerai ma peur

J'irai plus haut que ces montagnes de douleur

En orange et noir, j'afficherai mon cœur

En échange d'une trêve de douceur

En orange et noir, mes luttes mes faiblesses

Je les connais, j' voudrais tellement qu'elles s'arrêtent

En orange et noir, drapeau d' mes colères Je réclame un peu de tendresse

 

 

 

[1] Paroles du refrain de "En rouge et noir" modifiées pour ce défi

[2] Allusion à un titre de Nerval

[3] Titre des "Fleurs du Mal" de Baudelaire

Lien permanent

Les commentaires sont fermés.