Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mon texte inédit sur ce blog:Marie Laurencin

Semaine du 10 avril au 16 avril 2017 - Marie Laurencin

 
 
Il n'a échappé à personne que le printemps est bel et bien là et que nous en profitons pleinement comme cette aquarelle de Marie Laurencin qui va vous inspirer cette semaine.
En prose ou en vers, vous pouvez envoyer votre  petit bouquet de printemps avant  dimanche 16 avril à minuit  à l'adresse habituelle 
impromptuslitteraires[at]gmail.com
 
 
 
 
http://impromptuslitteraires.blogspot.fr/2017/04/semaine-du-10-avril-au-16-avril-2017

Marie Laurencin

 

En mai 2013, au Musée Marmottan Monet après avoir revu toujours autant de plaisir les derniers Nymphéas de Monet, j’ai visité l’exposition sur Marie Laurencin[1],  une des rares femmes à mener une carrière de peintre dès le début XXe siècle. La majeure partie des œuvres provient de l’unique musée consacré à Marie Laurencin, qui se trouve… à 200 kilomètres au nord de Tokyo.    C’était le cent trentième anniversaire de sa naissance, plus de cinquante ans après sa mort.                                                                                                                   

Avant l'expo, j'avais lu un hors -série de magazines d'art[2] consacré à cet événement comme j'essaie de le faire pour tout ce que je vois.  

Georges Braque est son condisciple  à l’Académie Humbert.Henri-Pierre Roché (qui a été adapté par Truffaut que j'adore et donc, je l'aime aussi) l'encourage.

Matisse disait  de Marie Laurencin: «Au moins, en voilà une qui n’est pas qu’une fauvette».  Il est vrai que toutes ces aquarelles semblent bien loin des couleurs des fauves, voire même pâles.

Elle fréquente le Bateau-lavoir que j’ai vu en passant à Montmartre. Elle y rencontre Picasso qui la présente à Apollinaire qui la défend contre les fauves et les cubistes entre lesquels elle semble prise au piège.

 

11 avril 2017

 

[1] http://www.lauravanel-coytte.com/archive/2013/06/30/fin-de-marie-laurencin.html

[2] http://www.lauravanel-coytte.com/archive/2013/03/02/j-ai-pris-plaisir-a-lire-marie-laurencin.html

Lien permanent

Les commentaires sont fermés.