Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • "La Fin" Jules Delavigne

    J’ai le plaisir de prendre la barre de la goélette des Croqueurs de Mots

    pour ce 184ème voyage en votre compagnie chers croqueurs et croqueuses :

    Pour le défi du lundi 17 avril 2017

    Je vais citer ci-dessous 8 premières phrases de livres (incipit)

    et 8 dernières phrases (explicit).

    Le défi du lundi consistera à choisir un début

    et une fin de roman et d’écrire l’histoire (en prose ou en vers)

    pour lier le début à la fin

    DEBUTS DE ROMAN

    « Bon, c’est parti« .

    David Lodge – Thérapie

    « Je ne sais pas trop par où commencer« .

    Philippe Claudel – Les âmes grises

    « C’est fini« .

    Romain Gary – La promesse de l’aube.

    « La situation manquait cruellement d’excitation« .

    Maxime Chattam / la patience du diable

    « Ils ont peur déjà, le désordre vient si vite« .

    Judith Perrignon / Victor Hugo vient de mourir

    « Je n’ai jamais été un homme violent« .

    Pierre Lemaître / Cadres noir

    « Alors qu’il avance d’un pas décidé dans le couloir de la station

    Les Sablons à Neuilly, Vincent entend le métro approcher« .

    Jacques Expert – Tu me plais

    « La sonorité métallique du téléphone brise l’écho obstiné

    mais monotone de la pluie qui tambourine sur le toit« .

    Patricia Cornwell – Traînée de poudre

    FINS DE ROMAN

    « La vie, voyez-vous, ça n’est jamais si bon ni si mauvais qu’on croit. »

    Guy de Maupassant – Une vie

    « – Alors, qu’est-ce que t’as fait ?
    – J’ai vieilli. »

    Zazie dans le métro – Louis Pergaud

    « Cela peut arriver à n’importe qui. »

    Petits regrets et grands mensonges. Liane Moriarty

    « Car c’est la suite de l’histoire qui importait.

    Et ils étaient d’accord pour l’écrire ensemble.  »

    Guillaume Musso – l’instant présent

    « Je peux attendre pensa-t’il aussi longtemps qu’il le faudra. »

    Le bleu de tes yeux – Mary Higgins Clark

    « Quels gredins que les honnêtes gens ! »

    Emile Zola, ‘Le ventre de Paris

    « Allez-y voir vous-même, si vous ne voulez pas me croire. »

    Lautréamont, ‘Les chants de Maldoror’

    « Rira bien qui rira le dernier. »

    Denis Diderot, ‘Le neveu de Rameau’

    Pour les jeudis en poésie

    Jeudi 13 Avril :  Le début

    (au sens général du terme ou plus précisément le début de quelque chose)

    Jeudi 20 Avril : la fin

    (au sens général du terme ou plus précisément la fin de quelque chose)

    Bon vent d’inspiration

    Martine (Quai des rimes)

    Le Môt de Dômi

    Je n’ai pas grand chose à dire alors le peu que j’ai à dire

    Je vous le dis par cette citation 
<p class=Lire la suite

    Lien permanent