Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mon poème inédit sur ce blog:Quelques gouttes

Pour la page 77 de l'Herbier

 






À votre inspiration, belle fin de semaine et à vendredi prochain
 
ici pour la page de notre précieux livre
(notre anthologie)
 
ailleurs dans le  décors personnalisé de chacun
(ça change parfois beaucoup notre regard)
 
pour la découverte des textes
(une petite visite, un petit mot, ça fait toujours plaisir, non ?) 
 
 
N'oubliez pas, envoyez vos textes avant la dernière limite, le jeudi midi
herbierdepoesies@free.fr
 
AD 
 
https://imagesreves.blogspot.fr/2017/05/

Quelques gouttes

Quelques gouttes qui coulent sur ton visage

Gouttes de pluie ou larmes dans le paysage ?

Quelques gouttes qui brouillent le ciel de Baudelaire[1]

Larmes de pluie que j’essuie avec ma tendresse

 

Quelques gouttes de sang à donner aux autres

Un peu de soi, un peu de temps qui peut faire la différence

Quelques gouttes qui coulent de ton corps moins jeune

Mais qui peut encore servir, aimer, s’ouvrir à l’autre

 

Quelques gouttes de sperme qui lavent mon angoisse

Un peu de toi, de sexe qui régénère à chaque acte

L’amour  comme les mots et les lèvres qui disent

La douceur et la violence d’un désir qui excite et apaise

 

Quelques gouttes de sueur qui rafraichissent la douleur

De vieillir, le corps qui étouffe ou respire la souffrance

Quelques gouttes de parfum pour réchauffer mon âme

D’un poème des « Fleurs du Mal[2] » au charme vénéneux.

 

23 mai 2017

 

[1] http://www.lauravanel-coytte.com/archive/2017/05/23/charles-baudelaire-1821-1867-ciel-brouille-5946947.html

[2] http://www.lauravanel-coytte.com/archive/2017/05/23/parfum-exotique-5946959.html

Lien permanent

Les commentaires sont fermés.