Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mon texte inédit sur ce blog:

Cinq-centième défi

 

À l'occasion de ce cinq-centième défi,
je vous aurais bien interprété un hymne
pompier à souhait !

Hélas, le seul instrument dont j'ai jamais
réussi à jouer, c'est la

 

Guimbarde !

 

 

5001http://samedidefi.canalblog.com/archives/2018/03/24/36257855.html#comments

 

 

 

 

La guimbarde

 

En 1614, David Vinckenboons(mort à Amsterdam) peint un "vendeur de guimbardes[1]:"

 

 

Une fois son instrument acheté, le boiteux d'Hugues Aufray[2] pouvait en jouer.

Peut-être ce boiteux est-il un descendant du"Jeune homme avec une guimbarde":

 

 

Sir ¨Peter Lely, représente un "Garçon jouant de la guimbarde[3]."

 

" Le troisième, qu'était boiteux, . Lui, jouait de la guimbarde[4]."

De Dirck van Baburen[5].

 

La suite ici 

[1] https://www.fine-arts-museum.be/fr/la-collection/david-vinckboons-le-vendeur-de-guimbardes

[2] https://www.paroles.net/hugues-aufray/paroles-la-guimbarde

[3] http://echos-de-mon-grenier.blogspot.fr/2017/06/faites-de-la-musique.html

[4] https://www.paroles.net/hugues-aufray/paroles-la-guimbarde

[5] http://echos-de-mon-grenier.blogspot.fr/20

17/06/faites-de-la-musique.html

[6] http://echos-de-mon-grenier.blogspot.fr/2017/06/faites-de-la-musique.html

[7] https://www.paroles.net/hugues-aufray/paroles-la-guimbarde

[8] http://echos-de-mon-grenier.blogspot.fr/2017/06/faites-de-la-musique.html

[9] https://www.paroles.net/hugues-aufray/paroles-la-guimbarde

[10] https://www.youtube.com/watch?v=4kR0zxp0gjE

 

[11] Fernando Pessoa, Poésies d’Alvaros de CamposPoesias de Álvaro de Campos, traduit du portugais et préfacé par Armand Guibert, [édition bilingue] Poésie du monde entier, Gallimard, 1968, p. 77.

http://poezibao.typepad.com/poezibao/2008/09/anthologie-p-13.html

 

Lien permanent

Les commentaires sont fermés.