Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mon poème inédit sur ce blog: Profil

Sujet 14/2018 - du 07 au 14/04

source image - clic

 

Le mot à insérer facultativement est : PROFIL

 

Les textes, avec titre et signature, sont à envoyer à notre adresse : les40voleurs(at)laposte.net

Mode de fonctionnement du blog : clic

 

-------------

 

Petit rappel : la messagerie La Poste connaît des problèmes passagers et 

les messages nous parviennent parfois avec un certain retard.

Il est possible de nous envoyer les textes via l'espace commentaires ci-dessous

où nous les récupérerons.

 

Douce semaine, 

 

 Mil et une

http://miletune.over-blog.com/2018/04/sujet-14/2018-du-07-au-14/04.html#anchorComment

Profil

Le portrait de profil , courant au XVIIe et surtout au XIX e siècle des médailles et des pièces

De monnaie antique: il reprend la pose des empereurs romains,  modèles                                

Affirmant leur  autorité  et leur noblesse de caractère. L 'accent est mis sur la ligne essentielle

Du visage; nous nous ne sommes pas distraits par une expression particulière.

 Portrait de Jean II le bon, Anonyme

 
Portrait de Jean II le bon, Anonyme[1]

 

Ni la tristesse ni la  joie du personnage ne nous détournent de sa dignité intemporelle.

L'école italienne de la Renaissance peut ajouter un contexte spatial, un paysage.

Filippo Lippi peint un double portrait dans un intérieur, le paysage par la fenêtre

 Portrait d’homme de profil, Ecole italienne de la Renaissance

Filippo Lippi,  Double portrait

Girlandaio peint Giovanna Tornabuoni; l’originalité du portrait réside

Dans le petit mot accroché dans le fond. Il est écrit :” Si l’art  pouvait montrer son caractère

Et ses vertus, aucun tableau au monde ne serait plus beau."

 ghirlandaio_tornabuoni

La Renaissance met à la mode le portrait de profil de couple, parfois sur fond de paysage

Au XV e siècle, les peintres néerlandais adoptent le posture de trois quart qui accentue

Par sa position intermédiaire l'aspect transitoire, le regard et ses nuances.

 Piero della Francesca, Portrait du Duc Urbino et de sa femme


Piero della Francesca, Portrait de Federico de Montefeltro, Duc d’Urbino et de sa femme

Holbein, Portrait de deux femmes

 

[1] http://enigm-art.blogspot.fr/2012/07/portrait-de-profil-dans-la-peinture.html

Lien permanent

Les commentaires sont fermés.